X

Dernières Infos

Washington accuse Damas et Moscou pour "l'escalade de la violence" à Idleb


AFP
15/03/2019

Les Etats-Unis ont accusé jeudi la Russie et le régime de Damas d'être responsables d'une "escalade de la violence" dans la province syrienne d'Idleb.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a rapporté mercredi qu'au moins 13 civils, dont six enfants, avaient péri mercredi dans des frappes aériennes russes, les "premières" dans cette province depuis un accord conclu en septembre entre Moscou et Ankara.

"Les Etats-Unis sont profondément préoccupés par l'escalade de la violence des derniers jours à Idleb et dans les zones voisines, provoquée par les frappes aériennes et l'artillerie russe et du régime" de Bachar el-Assad, a déclaré le porte-parole de la diplomatie américaine Robert Palladino dans un communiqué.

"Bien que la Russie affirme ne viser que des terroristes, ces opérations ont fait des dizaines de victimes civiles et ont visé des membres des services de secours alors qu'ils tentaient de sauver des vies sur le terrain", a-t-il ajouté. "Ces attaques odieuses contre des infrastructures civiles et des installations de déplacés doivent cesser immédiatement", a-t-il insisté.

En septembre, un accord russo-turc avait permis d'empêcher une offensive de l'armée syrienne contre ce bastion dominé par les jihadistes de Tahrir al-Cham (HTS).

A ce titre, "la Russie porte l'entière responsabilité de ces offensives", a jugé Robert Palladino.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre Hariri et Bassil, l’entente vacille, mais ne tombe pas

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué