X

À La Une

Navires centrales turcs : Bassil accuse Yacoubian de diffamation et va avoir recours à la justice

Liban

La députée affirme qu'elle a déjà présenté une note d'information au procureur général financier en se basant sur un tweet du chef du CPL dans lequel il affirmait le 20 décembre dernier que certains partis politiques avaient touché des commissions dans le cadre de la location des barges.

OLJ
22/02/2019

Le ministre libanais des Affaires étrangères, Gebran Bassil, a demandé vendredi à son avocat de prendre des mesures juridiques immédiates face aux accusations de corruption dont il a fait l'objet la veille de la part de la député Paula Yacoubian au sujet de l'affaire des navires centrales turcs loués pour produire du courant électrique supplémentaire.

"En réponse aux mensonges proférés par Paula Yacoubian dans le cadre de l'émission télévisée Sar el-Waket, sur la chaîne MTV hier soir, et dans le cadre de laquelle elle a lancé des accusations infondées à l'adresse de Gebran Bassil (...) en relatant des faits fabriqués au sujet du dossier des navires-centrales, le ministre a chargé son avocat de prendre les mesures juridiques immédiates devant la justice afin de dévoiler la vérité et mettre au jour les mensonges" de Paula Yacoubian, affirme un communiqué du chef du Courant patriotique libre.

La députée qui se qualifie comme la représentante de la société civile au Parlement, faisant face lors de l'émission au député du Courant patriotique libre Alain Aoun, a lancé une série d'accusations de corruption contre la classe politique, dont le ministre des Affaires étrangères.

Réagissant vendredi aux propos de M. Bassil, elle a rappelé qu'elle a déjà présenté une note d'information au procureur général financier dans l'affaire des navires centrales, en se basant sur un tweet de M. Bassil dans lequel celui-ci affirmait le 20 décembre dernier que certains partis politiques avaient touché des commissions dans le cadre de la location des barges. "Je souhaite que M. Bassil partage ses informations avec la justice et ce dans l'intérêt de la vérité", a écrit M. Yacoubian sur son compte Twitter.



Le recours aux barges de la société turque Karadeniz pour combler le déficit de production d’Électricité du Liban fait partie des pistes du plan Bassil pour l’électricité adopté en 2010 par le Conseil des ministres. La location a démarré en 2013, alors que M. Bassil, chef du CPL,  était en poste au ministère de l’Energie, où se sont succédé Arthur Nazarian (bloc du CPL) et César Abi Khalil (membre du CPL).

Les deux navires-centrales Orhan Bey et Fatmagül Sultan ont redémarré mercredi matin après la livraison du carburant nécessaire à leur fonctionnement, ce qui permettra à Electricité du Liban de diminuer le rationnement de la production de courant, plus sévère depuis fin janvier en raison du retard dans le processus du déblocage des fonds pour payer le carburant.

Lundi, EDL avait annoncé que le carburant payé avec l’avance du Trésor de 400 milliards de livres libanaises (265,3 millions de dollars) approuvée la semaine dernière avait commencé à être livré dimanche.

La location des navires-centrales est décriée par plusieurs formations politiques qui font état de corruption dans ce dossier.


Pour mémoire
Infrastructures : Bassil parle de corruption, Yacoubian veut informer le parquet financier

Navires-centrales : le ministère de l'Energie notifie le parquet des accusations de S. Gemayel

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Rgkhalife

Bravo Paula Yacoubian! il faut persévérer car ces politiciens ont une une peau de crocodile. Je viens de rentrer d'un voyage au Sri Lanka ou dans le plus petit village de ce pays ils ont l'électricité 24/24...quel scandale chez nous!!1

L’azuréen

C’est un peu facile de sortir à chaque fois l’arme juridique de la diffamation ! Le mieux pour le responsable politique est de sortir documents à l’appui qu’il a pris les bonnes résolutions dans ce dossier de l’électricité.
Mais le problème c’est que c’est un secret dé polichinelles : louer des barques turques aurait dû être une solution temporaire : 2 à 6 mois , le temps de construire une centrale électrique moderne digne de ce nom...au lieu de cela le pouvoir en place choisi une solution très onéreuse , inefficace et polluante .
Madame Merkel , chancelière allemande, et certain haut responsables d’un des leaders européens de la production électrique , dont Siemens, ont été reçu comme des malpropres, alors qu’ils apportaient les solutions au problème de l’électricité du Liban . C’est un véritable scandale pour les libanais .
Bien sûr que voix s’élèvent et c’est normal. Au lieu de vous empiffrer faites votre travail, sinon le retour de manivelle du peuple sera terrible ...,

aliosha

Mm. Yacoubian sachez que "les chiens aboient et la caravane passe".Ces chiens ne sont pas dangereux ( c'est comme cela la nature les a fait ). Tant qu'il n'y a pas du CONCRET avec PREUVE A L'APPUI vaut mieux arreter ce cinema et ce bla bla bla

yves kerlidou

pas besoin d'être un grand spécialiste des finances pour savoir que la location de ces barges ont coûté deux fois plus chère que un investissement dans la construction de nouvelles centrales, et soyons pragmatique les Libanais préféreraient payer plus cher leur électricité que de payer des sommes folles à des escrocs de quartier avec leurs moteurs.
Désolé mais défendre la solution des barges est un gros scandale

Saliba Nouhad

Le hic dans cette affaire, c’est la manière avec laquelle notre gendrissime se défend et qui renforce la conviction qu’il y a anguille sous roche: comme dans les pays totalitaires, on joue à la pauvre victime qui s’ en remet soit disant à la justice qui poursuivra la malhonnête Yacoubian pour médisance et mensonges...
Tout en sachant fort bien où finira le dossier, au lieu d’expliquer, avec chiffres à l’appui toute cette histoire de barges vétustes qui nous coûtent les yeux de la tête et qui n’en finit plus sans aucune solution de rechange!
C’est toujours les autres qui sont corrompus, Mr. Bassil, et vous nous demandez de vous donner le bon Dieu sans confession?
On veut bien, à condition de le prouver honnêtement.

Gebran Eid

LES ARMES DÉROBÉES CHEZ ZEAÏTER, QUOI DISANT POUR LE PROTÉGER, DOIVENT ÊTRE CHEZ MADAME YACOUBIAN RAPIDEMENT.

Sarkis Serge Tateossian

Oh grand ministre Bassil, sachez que parler de ces navires poubelles qui coutent aux libanais des centaines de millions de dollars depuis de longues années est déjà un scandale et une honte indélébile....

Défendre la "location" de ces barges est déjà une forme abjecte pour déshonorer l'intelligence du peuple libanais.


Ne défendez pas l'indéfendable car il y va de votre crédibilité.

Au prix que cela a coûté la location de ces barges, aux contribuable de mon pays
N'importe gouvernement dans le monde aurait pu construire à ce prix, une vraie centrale de production électrique moderne et puissante capable de satisfaire les besoins énergétiques de notre pays. Une centrale qui aurait servi le pays au moins 40 ou 50 ans et fait travailler plusieurs centaines de libanais.

Merci pour votre compréhension....je n'en doute pas.

Bustros Mitri

Courage Paula Yacoubian ! Vous etes la voix de tout le Liban! Mais, soyez sur vos gardes...Un accident est vite srrivé !

Irene Said

Avec une partie de ces 265,3 millions de dollars, plus ceux déboursés avant, ne pouvait-on pas commencer, enfin, à construire de nouvelles centrales électriques, et en attendant, réparer les anciennes ?
Mais on sait trop bien que la mafia des propriétaires des générateurs s'oppose à tout ce qui peut stopper leur business trés lucratif.

Monsieur Gebran Bassil peut prendre toutes les mesures juridiques qu'il veut, notre opinion à nous le peuple est faite depuis des années...que le scandale des navires centrales existe.

Et que nous n'avons toujours pas le courant électrique comme dans les autres pays qui se respectent !
Irène Saïd

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

EDL ET BARGES TURQUES A EUX SEULS... SANS LE SECTEUR PUBLIC ET LA CORRUPTION DE TOUT ET SUR TOUT...PRESQUE 4 MILLIARDS DE DOLLARS PAR AN. ET ON SE DEMANDE COMMENT EXPLOSE LA DETTE ?
VITE, ERADIQUEZ CES MAUX !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

SECRET DE POLICHINELLE QUE LE LOUAGE DES BARQUES TURQUES ! LE SCANDALE DU SIECLE !

Le Faucon Pèlerin

A part Paula Yacoubian, il y a 4 millions de Libanais qui pensent la même chose. Allez les avocats, au travail !

Wlek Sanferlou

Bon courage à Yacoubian et à tout parlementaire qui fait son travail pour le bien du pays et non des partis

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Budget : le face-à-face Gebran Bassil-Ali Hassan Khalil

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants