Dernières Infos

Navires-centrales : le ministère de l'Energie notifie le parquet des accusations de S. Gemayel

Liban
OLJ
08/01/2018

Le ministre libanais de la Justice, Salim Jreissati, a annoncé lundi que le ministère de l'Energie et des Eaux avait envoyé une notification à la Justice, suite à des propos du député Samy Gemayel dans lesquels il accuse ce ministère de trafic d'influence et dilapidation de fonds.

Lors d'une émission politique diffusée sur la chaîne al-Jadeed, M. Gemayel a, selon le ministre de la Justice, accusé sans preuves le ministère de l’Énergie de corruption, dilapidation de fonds et trafic d'influence, dans le cadre de l'affaire des navires-centrales.

Le contrat de location de deux navires-centrales turcs – le Fatmagül Sultan et le Orhan Bey – d'une capacité de production de 270 MW à la société Karadeniz arrive à échéance en septembre prochain, tandis que le gouvernement n'a toujours pas réussi à s'entendre sur la formule à adopter pour augmenter temporairement la production d'électricité dans le pays.

Ce projet, approuvé en Conseil des ministres fin mars dans le cadre d'un plan d'urgence pour le secteur, a fait l'objet d'un appel d'offres lancé en avril – amendé en cours de route. Mais cette procédure est restée sans issue.

"Une note d'information a été envoyée à la justice par le ministère de l'Energie et des Eaux, sachant que le député Samy Gemayel s'est emporté (...) et n'a apporté aucune preuve concernant les accusations de corruption, trafic d'influence et dilapidation de fonds", peut-on lire dans un communiqué du bureau de M. Jreissati. Salim Jreissati a appelé le député à apporter à la justice toute preuve qu'il pourrait avoir dans le futur à ce sujet.

Le 4 décembre, le ministre de la Justice avait déjà demandé au procureur général près la Cour de cassation, Samir Hammoud, l'ouverture d'une enquête suite aux propos tenus par le chef du parti Kataëb, après un entretien avec le patriarche maronite Béchara Raï à Bkerké le 30 novembre, durant lequel il accusait le pouvoir de corruption et de gaspillage des fonds publics. M. Gemayel avait notamment pointé du doigt les transactions passées par le gouvernement dans les secteurs du pétrole et du gaz.

 

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants