X

Liban

Réunion sur Bourj Hammoud entre Jreissati et une délégation Kataëb

Déchets ménagers
S. B. | OLJ
20/02/2019

La décharge de Bourj Hammoud-Jdeidé était au cœur d’une réunion qui s’est tenue lundi soir au ministère de l’Environnement, entre le ministre Fady Jreissati et une délégation du parti Kataëb, rassemblant le député Élias Hankache, Lara Saadé, conseillère juridique du chef du parti Samy Gemayel, et Charles Saba, membre du bureau politique.

La décharge côtière de Bourj Hammoud-Jdeidé est au cœur d’une querelle depuis sa construction. Les Kataëb estiment ainsi que le site, dans lequel on enfouit des déchets non triés, représente un danger pour les environs et pour le milieu marin. Il se sont opposés au projet par un sit-in en 2016, puis par une action en justice. Actuellement, le Liban fait face à la probabilité d’une nouvelle crise des déchets, étant donné que cette décharge sera précocement saturée en avril, selon l’entrepreneur. L’autre décharge du gouvernement, à Costa Brava, également côtière, est en cours d’agrandissement. L’agrandissement de Bourj Hammoud-Jdeidé, lui, a bien été évoqué, mais a fait face à des résistances et n’a donc pas été décrété.

À l’issue de la réunion, M. Hankache a précisé que celle-ci fait suite à une conférence de presse qu’il avait tenue au Parlement il y a une quinzaine de jours, et au cours de laquelle il avait mis en garde contre l’agrandissement de la décharge, qui représente déjà une nuisance et une source de pollution.

Interrogé sur cette réunion par L’Orient-Le Jour, le député indique que le ministre « a demandé à se réunir avec les Kataëb pour s’enquérir du plan élaboré par le parti depuis 2015, principalement basé sur la décentralisation, un système de collecte et de tri dans des centres municipaux et des centres de traitement à un niveau plus large ». Il a trouvé « positive » cette initiative de rencontrer une délégation du parti pour s’enquérir personnellement sur un plan annoncé de longue date, soulignant que d’autres réunions « plus techniques » pourraient suivre.

Selon Élias Hankache, « les points de vue sont concordants sur une nécessité de décentralisation du secteur des déchets, avec des garde-fous bien sûr ». « C’est la solution à long terme qui nous permettrait de sortir de l’urgence », assure-t-il. Pour ce qui est des solutions d’urgence à la perspective d’une crise prochaine, le député réitère la position de son parti de refuser tout agrandissement d’une décharge, celle de Bourj Hammoud-Jdeidé en l’occurence, qui a déjà causé des dégâts. Il rappelle avoir proposé « de créer une décharge dans la chaîne de l’Anti-Liban, dans des zones où pareille installation n’exposerait pas des nappes phréatiques au danger de pollution, surtout depuis que les raisons de sécurité liées à la proximité de combats avec les groupes islamistes n’est plus d’actualité ». Il reconnaît cependant « que cette solution est difficile et coûteuse à mettre en place, étant donné les transports qu’elle implique ».



Lire aussi

Relents pestilentiels dans toute la banlieue de Beyrouth

Déchets : les odeurs suffocantes marquent le quotidien du Metn et du Grand Beyrouth

Déchets ménagers : au Liban, la crise en sursis

Les Kataëb mettent en garde contre les déchets dans les rues

Déchets : après la fermeture programmée de la décharge de Bourj Hammoud-Jdeidé... l’inconnue



À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

gaby sioufi

difficile a mr le ministre de decider pour la meilleure option /choix dy systeme le + adapte.
a moins de revisiter lui-meme ET de Nouveaux consultants a la probite ET au savoir irreprochables assiste en cela par les attaches commerciaux de plusieurs ambassades qui pourvoieraient OFFICIELLEMENT des donnees a la "proprete" indiscutable.

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants