Économie

Cuba soigne ses liens avec le Qatar et l’Algérie

Diplomatie
OLJ
19/02/2019

Le ministre cubain du Commerce extérieur, Rodrigo Malmierca, s’est rendu dimanche en visite officielle au Qatar et hier en Algérie, deux pays pétroliers susceptibles d’apporter un soutien à l’île socialiste alors que son principal fournisseur de brut, le Venezuela, est en crise. À Doha, le ministre a rencontré le Premier ministre qatari, Abdallah ben Nasser ben Khalifa al-Thani, également ministre de l’Intérieur, ainsi que les ministres des Finances, du Commerce et de l’Industrie, a indiqué le ministère cubain des Affaires étrangères dans un communiqué. M. Malmierca et sa délégation sont ensuite partis pour l’Algérie hier.

Cuba est le plus proche allié du Venezuela. Depuis le début des années 2000, Caracas lui fournit du pétrole à des tarifs préférentiels ainsi qu’un soutien économique, tandis que La Havane propose le service de milliers de médecins, d’entraîneurs sportifs ainsi que de conseillers militaires.


À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Budget : le face-à-face Gebran Bassil-Ali Hassan Khalil

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants