X

À La Une

Une députée sunnite de Beyrouth attaquée sur les réseaux sociaux après avoir été bénie par un prêtre

Liban

Roula Tabch Jaroudi s'est "excusée auprès de Dieu" après s'être rendue à Dar el-Fatwa.

OLJ
03/01/2019

Roula Tabch Jaroudi, députée sunnite de Beyrouth (bloc du Futur), au centre d'une violente polémique sur les réseaux sociaux depuis deux jours pour avoir participé à une messe lors de laquelle elle a été bénie par un prêtre, s'est rendue jeudi à Dar el-Fatwa où elle a exprimé son allégeance à l'islam tout en affirmant qu'elle était "ouverte aux autres".

Le 1er janvier, la députée s'est rendue en la chapelle du couvent de la Mission de Vie, près d'Antélias, dans le Metn, pour une messe pour la paix et la charité. A la fin de la célébration, Mme Tabch s'est présentée devant le prêtre qui donnait la communion et a alors posé le ciboire, qui contient les hosties, sur la tête de l'élue afin de la bénir.

Ce geste a été abondamment salué par certains internautes qui y ont vu un geste de fraternité et de coexistence. D'autres se sont interrogés sur sa véritable allégeance à l'islam.

Dans un premier communiqué publié mercredi, Roula Tabch Jaroudi avait exprimé son "étonnement" quant au fait que sa "présence lors d'une messe pour la paix et la charité ait causé tant d'attaques". "Je ne suis pas la première musulmane à entrer dans une église et je ne serai pas la dernière", a-t-elle expliqué, dénonçant les "faussaires de la coexistence".

Jeudi, la députée a été reçue à Dar el-Fatwa par le secrétaire général de l'instance religieuse sunnite, le cheikh Amine Kurdi, et un cadre administratif de l'instance, le cheikh Salaheddine Fakhri, sur directive du mufti de la République, Abdellatif Deriane, pour une explication sur les fondamentaux de l'islam et de ses préceptes. Dans un communiqué publié à l'issue de cet entretien, la députée a exprimé son attachement à l'islam, indiquant qu'elle avait de nouveau prêté allégeance à cette religion en présence des deux dignitaires de Dar el-Fatwa. "Ce que j'ai fait n'était pas prémédité. Je me suis excusée auprès de Dieu", indique ce texte, dans lequel elle remercie Dar el-Fatwa, les responsables politiques, "notamment ceux du courant du Futur", et ses électeurs qui l'ont soutenue ces derniers jours.

Les réactions des internautes sur cette polémique se sont poursuivies après la visite de Mme Tabch à Dar el-Fatwa :

"Quelles que soient ses justifications, la députée Roula Tabch doit démissionner car son comportement illustre son ignorance, sa stupidité et son manque de personnalité...Des gens comme elles ne doivent pas représenter les gens", a écrit un internaute sur Twitter.


"Le comportement de la députée Roula Tabch ne change rien. Le fait qu'elle soit une musulmane croyante, non plus, ne change rien. C'est son affaire. Ce serait bien que l'on se concentre plutôt sur les choses qui concernent notre vie quotidienne", écrit un autre utilisateur de Twitter.


"La députée Roula Tabch n'a pas supporté le fait qu'elle s'était convenablement comportée à l'église, mais le deuxième jour, elle est revenue sur sa sage décision à Dar el-Fatwa", estime un autre internaute.


À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

DINTILHAC bernard

il est légitime pour un musulman de se convertir. Il ne s'agit pour autant de mépriser ou du moins ignorer l'objectivité et le caractère sacré de la foi catholique et de l'incompatibilité de la vérité de ses mystères et de ses dogmes, pour un œcuménisme convivial et un spiritualisme sans dogmes. Le prêtre a eu raison de la bénir. On ne peut demander aux musulmans d'admettre que foi musulmane et foi chrétienne ne soient pas contradictoires, sauf conversion. C'est aux chrétiens et à la hiérarchie surtout catholique de témoigner correctement de la foi catholique. Le dialogue islamo-chrétien l'exige. Ne reprochons pas aux autorités musulmanes un comportement logique.

N.N AH

Cela fait 20 ans que je suis parti du Liban, 20 ans que je me dis ça va changer, les gens vont évoluer, et a chaque fois je recois une claque de déception.

Quel triste tableau cette histoire.

Tehini Michel

Ceux qui l'ont poussée à s'excuser de Dieu devraient être les premiers à le faire eux-mêmes, parce qu'ils n'ont rien compris à la religion, quelle qu'elle soit.

Dommage pour Mme Tabch qui passe à la trappe un geste exemplaire de tolerance et d'ouverture d'esprit.

Quand et Comment pourra-t-on se debarasser du confessionnalisme lorsqu'on essaie d'écraser tout signe d'ouverture, mais surtout à qui cela profite-t-il ?

Le Faucon Pèlerin

Pourquoi ce tohu-bohu dans la landerneau religieux ? Lors de mes fréquentes visites au sanctuaire de la Vierge à Harissa, j'ai vu des dizaines de jeunes musulmanes en foulards et jean's entrer dans le sanctuaires parfois allumer des cierges sans aucune réactions de qui que soit. Je suis très heureux de voir la pratique religieuse islamo-chrétienne encore très vivante dans mon pays.
Lorsque j'apprends que l'athéisme avance dans le monde même musulman précisément en Turquie, en Tunisie, en Egypte et même en Iran* je suis effaré.
* Olivier Roy, politologue spécialiste des religions.
(L'OBS du 3/1/19 p.62).

Avangarde

être filmer ne fait pas trop spontané, c'est vrai. Hmmmm?

Houri Ziad

Voila la plaie du Liban...nous musulmans n'oublions pas que le prophete Mohamet etait toujours recu a bras ouvert dans le monastere Sainte Catherine dans le sinaii ou il se reposait plusieurs jours lors de son voyage avec ses caravanes ....alors assez de cette intolerance ridicule

AKHIRAN SMAHLI OUL

Nos freres Musulmans LIBANAIS qui critiquent Mm TABCH
devraient avoir honte d'eux memes
Venir honorer dans une eglise la paix et la charite c'est ce qui leur manqué a ces critiques
Une benediction de tout homme religieux qu'ils soit Chretiens, Musulmans , Boudhist, et meme Juif est toujours la bienvenue dans un monde ou le repli sur soi et l'accusation religieuse entraine un monde intolerant de l'autre et par consequent des meurtres horribles du au terrorisme religieux
Par contre je voudrai ajoute que si Mm TABCH a ete convoque par DAR EL FATWA ce serait tres grave car cela veut dire que des musulmans n'ont pas le droit de se faire benir par quiconque hors de leur religion meme quand la benediction vient dans un conteste de paix et de charite mais si ELLE A SENTI le besoin d'y aller il n'y a aucun probleme car se serait sa decision personelle a cause de toutes ces attaques honteuses qu'elle a subit

EL KHALIL ABDALLAH

le geste de Mme Tabch est louable ce qui ne se comprend pas c'est toute cette commotion qu'il a suscite

yves kerlidou

La connerie n'a pas de religion

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

JEUNE, AVEC DES AMIS MUSULMANS JE SUIS ALLE PLUS QU,UNE FOIS A UNE MOSQUEE... ET AUSSI J,AI ETE POUR UN TEMPS LE CHEF DES KECHEF EL MUSLEM A EL MINA...
AUCUN PATRIARCHE OU MONSEIGNEUR NE M,AVAIT JAMAIS CONVOQUE POUR M,EXPLIQUER ET PRETER DE NOUVEAU ALLEGEANCE A L,ORTHODOXIE !

Lecteurs OLJ

Mme. Tabech s’est excusée de Dieu pour êre entée dans sa maison. Ètonnante cette affaire.
Mais bien plus loin que ce comportement enfantin est la position délicate de son chef de file M. Saad Hariri, en perte de vitesse dans une communauté dont il dit qu’il est le père, alors qu’elle lui a montré la porte de sortie.
Si le PM avait toujours sa superbe pensez vous que Dar El Fatwa aurait osé convoquer Mme. Tabech ou que quelqu’un aurait relevé cette chose, pourtant à son honner et à celui de la coexistence Islami Chrétienne qu’elle ne part que renforcer.
Georges Tyan

Tina Chamoun

Je me rappelle, quand adolescente en passant une fois devant une mosquée j'ai machinalement fait le signe de la croix comme la plupart des chrétiens le font en passant devant une église. Une copine m'a alors signalé choquée que ce n'était qu'une mosquée. "Et alors, ai-je répondu, c'est toujours la maison de Dieu"! Le prêtre peut toujours attendre mes excuses. Lol

Tina Chamoun

2 petites questions: On prend les gens en photo maintenant dans les églises durant la messe? Franchement elle n'est pas si connue qur ça pour être repérée dans la foule. Et puis si elle est convaincue de son action, quel besoin d'aller prêter de nouveau allégeance à l'islam à Dar el Fatwa et s'excuser auprès de Dieu?!! ceci dit, je salue quand même son initiative, mais j'aurais aimé qu'elle assume plus son action.

Mireille Kang

We need more like Ms.Tabsch in the Lebanese parliament. We cannot abolish confessionalism when all politicians think of is religion. Freedom of speech is being stifled in Lebanon.

DAMMOUS Hanna

Demander pardon à Dieu, n'est il pas le même pour toutes les religions monothéiste?.

Ado

Je ne regrette pas d avoir voté pour elle !
Le Calife Omar a failli prier dans l’Eglise de Jérusalem et s’est ravisé non pas parce qu’il n’osait pas vis a vis de ses croyances mais parce qu’il savait que les fidèles allaient ériger une mosquée à l’endroit où il prierait sinon il aurait prié sans aucun problème à l’invitation Des prêtres qui l’y avaient conviés .

Gebran Eid

C'EST TRISTE CETTE AFFAIRE. ET VOUS APPELEZ LE LIBAN "UNE NATION" UN PAYS FABRIQUÉ ARTIFICIELLEMENT "MIN KIL WADI ASSA"

Raminagrobis

Eglises et Mosquées sont des maisons de Dieu, Soubhanaou Wa Taala.

Sarkis Serge Tateossian

Pour information :
Dans tous les pays du monde catholique (la France fille de l'église catholique évidement) le baptême selon le rite catholique est une des deux conditions pour se communier (la 2eme condition étant la cérémonie de la première communion),...

Mais aucun prêtre ne vérifie si le demandeur de l'hostie est en règle par rapport à ses obligations de chretien ou s'il à confessé préalablement.

Ce qui est normal puisque la religion est une affaire entre une personne et son Dieu. (La sphère strictement privée).

Malat G.

Je ne peux que saluer cette ouverture d'esprit aux autres religions.
Les maisons de Dieu accueillent les gens indifféremment de leur appartenance.
Juste une interrogation : en France pour communier il faut avoir été baptisé. Ce serait autrement au Liban ?

Sarkis Serge Tateossian

Il y a des hommes et des femmes qui construisent, qui rassemblent, qui unissent ce qui est epars, scindé, divisé... Ceux-là font preuve d'une grande ouverture d'esprit et d'une générosité de coeur admirable.

Puis, il y a ceux qui se recqrovillent sur eux-mêmes, qui divisent, qui haïssent, qui s'octroient des honneurs et du respect, dans qu'ils respectent autrui à leur tour.

Tout homme intelligent sait qu'il n'y à qu'un seul Dieu, dans toutes les cultures il est vénéré mais de manière différente selon la culture et la foi de chacun.
Dieu est amour et tolérance et non pas une contrainte ou haine.

Bravo à toutes celles et tout ceux qui rapprochent les libanais par tous les moyens pacifiques.

FÊTE ACCOMPLIE

Dieu n'a d'yeux que pour ceux qui vont à lui.

Par tous les chemins qui ne mènent qu'à Lui.

Il n'y a Dieu que Dieu, Seul , Unique, toutes les voies qui mènent à Lui sont les bienvenues.

Rola fait comme tu le sents, d'où que ça vienne Dieu te recevra.

lila

Je l'aime sans la connaître. Un lieu de culte est un lieu de culte. Un recueillement est un recueillement. Le reste n'est que détails humains. Nous sommes trop petits pour juger la manière de prier des autres. Sa visite est tout à son honneur.

Le Faucon Pèlerin

Dans toute l'Europe et dans la plupart des pays du monde, personne n'ose vous demander à quel religion vous appartenez et si, par malheur, vous demandez à quelqu'un s'il était pratiquant ou pas, vous risquez un coup de pied au c...
Depuis 45 ans, je vis en France, personne ne m'a jamais demandé si j'étais un Français de souche ou d'adoption, si j'étais Juif ou Musulman ou Chrétien ou Boudhiste ou Hindouiste ou Araméen.
La religion est une affaire strictement privée qui ne regarde personne.
Avec toute ma solidarité à ma compatriote Roula Tabach Jaroudi, elle est Libanaise point à la ligne.

Antoine Sabbagha

On ne peut que féliciter l'ouverture d 'esprit de Roula Tabch Jaroudi qui adore en fait un seul Dieu . Et courage pour les autres libanaise et libanais .

Agenor

Mme Tabch ne fait pas seulement preuve d’un esprit respectueux des croyances de l’autre, mais elle va plus loin en allant dans la maison de Dieu de ceux qui ne font pas partie de sa religion et… en se présentant devant le prêtre pour communier!

Elle illustre l’esprit d’ouverture du Liban sur le monde en ce début de nouvelle année.

Son geste courageux est un rayon de lumière dans les ténèbres où l’organisation état islamique a jeté l’islam.

Le geste de Mme Tabch est magnifique car il montre à la fois la capacité d’ouverture de l’islam sur la religion chrétienne et l’accueil par le christianisme de tous ceux qui entrent dans la maison de Dieu.

Les musulmans et les chrétiens du Liban sont fiers de vous, Mme Tabch.

Jean abou Fayez

Elle n'a pas communié, elle a uniquement reçu une bénédiction, qui est ouverte à tous. Où est le problème ?

Wlek Sanferlou

Une tempête dans une tasse de thé...

Saleh Issal

Pauvre Liban dominé par les autocraties religieuses.

Avangarde

Un geste d'ouverture spontané qui ne contredit pas son héritage des traditions, ni ses convictions religieuses, qu'elle a confirmé auprès du Dar-Al-Fatwa.

Il est où le problème?

Seules des personnalités politiques de cette envergure seront capables de ramener le Liban sur le chemin de la fraternité.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

QUELLE HONTE QU,ON LA CONVOQUE A DAR EL FATWA POUR S,EXPLIQUER ET POUR L,OBLIGER A PRETER DE NOUVEAU ALLEGEANCE A L,ISLAM...

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué