Rechercher
Rechercher

À La Une - Syrie

Les Emirats envisagent de reprendre les vols à destination de Damas

Les compagnies aériennes Emirates et Etihad n'ont jusqu'à présent "rien à annoncer" en ce qui concerne une éventuelle reprise des vols vers la Syrie.

Les vols des compagnies émiraties Etihad Airways et Emirates reliant les Emirats à la Syrie avaient été suspendus en 2012, pour des raisons de sécurité. Photo d'illustration AFP / GIUSEPPE CACACE

L'autorité de l'Aviation civile générale des Emirats arabes unis (la GCAA) a annoncé dimanche qu'elle était en train d'évaluer la possibilité de reprendre ses vols à destination de Damas, dans un contexte de réchauffement des relations entre la Syrie et les pays arabes. 

Les vols des compagnies émiraties Etihad Airways et Emirates reliant la Syrie à Abou Dhabi avaient été suspendus en 2012, pour des raisons de sécurité. 

Au niveau de ces compagnies aériennes, Etihad Airways a indiqué "ne pas avoir de plans immédiats pour la reprise de ses services vers Damas", ajoutant toutefois "surveiller constamment la situation" en Syrie. De son côté, Emirates a également souligné "surveiller la situation", affirmant "ne rien avoir à annoncer pour le moment". 



(Lire aussi : Le retour de la Syrie sur la scène diplomatique, pas à pas)


La Syrie avait été écartée de la Ligue arabe dès le début du conflit syrien, en 2011. Toutefois, les relations entre les pays arabes et Damas semblaient se réchauffer au cours des dernières semaines. Un sommet de la Ligue est prévu à Tunis fin mars et, si l'organisation panarabe a averti qu'il n'y avait pas de "consensus" sur une possible réintégration de la Syrie, elle a toutefois indiqué que cela n'écartait pas "la possibilité d'un changement de la position arabe".

C'est dans ce contexte que les Emirats avaient annoncé la semaine dernière la réouverture de leur ambassade dans la capitale syrienne et Bahreïn a annoncé vouloir faire de même. Le 16 décembre, le président soudanais Omar el-Béchir a en outre rencontré M. Assad à Damas, devenant ainsi le premier chef d'Etat arabe à se rendre en Syrie depuis 2011.

Du côté libanais, le ministre sortant des Finances, Ali Hassan Khalil, avait appelé, samedi, les responsables à normaliser les relations entre le Liban et la Syrie. Lors d'une commémoration organisée à Touline (Marjeyoun, Liban-Sud), M. Khalil a appelé les responsables à "revenir sur la décision de ne pas inviter la Syrie au sommet économique arabe", organisé les 19 et 20 janvier à Beyrouth, estimant qu'il est "insensé" d'organiser un tel événement sans la présence de Damas. "Il faut traiter ce qui se passe dans ce pays-frère qu'est la Syrie avec raison, et le Liban doit corriger sa position officielle" en ce qui concerne ses relations avec le régime syrien, a insisté le ministre. 



Lire aussi
Les Emirats ont rouvert leur ambassade à Damas, fermée depuis sept ans

Rare visite du chef de la Sûreté syrienne en Égypte

Le président soudanais Béchir s'est rendu à Damas pour rencontrer Assad

Ankara travaillerait avec Assad en cas d’élection démocratique

Le Parlement arabe pour la réintégration de la Syrie au sein de la Ligue



L'autorité de l'Aviation civile générale des Emirats arabes unis (la GCAA) a annoncé dimanche qu'elle était en train d'évaluer la possibilité de reprendre ses vols à destination de Damas, dans un contexte de réchauffement des relations entre la Syrie et les pays arabes. Les vols des compagnies émiraties Etihad Airways et Emirates reliant la Syrie à Abou Dhabi avaient été...

commentaires (4)

Je n'en crois ni mes yeux ni mes oreilles. Je dois être un grand naïf ou un idéaliste pour croire que l'humanité pouvait avoir encore un peu de DIGNITÉ. OU ALORS C'EST SUE CERTAINES PERSONNES ONT TELLEMENT LE FACIÈS DU CAMÉLÉON QU'ILS SE DRAPPENT DE SA PEAU. OUI, MAIS LA PEAU DE QUELLE COULEUR ? LOOOOOOOOOOOLLLLL..... TRÈS TRÈS FORT.

FRIK-A-FRAK

22 h 07, le 30 décembre 2018

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Je n'en crois ni mes yeux ni mes oreilles. Je dois être un grand naïf ou un idéaliste pour croire que l'humanité pouvait avoir encore un peu de DIGNITÉ. OU ALORS C'EST SUE CERTAINES PERSONNES ONT TELLEMENT LE FACIÈS DU CAMÉLÉON QU'ILS SE DRAPPENT DE SA PEAU. OUI, MAIS LA PEAU DE QUELLE COULEUR ? LOOOOOOOOOOOLLLLL..... TRÈS TRÈS FORT.

    FRIK-A-FRAK

    22 h 07, le 30 décembre 2018

  • PRIERE LIRE SOMMET ECONOMIQUE ETC... MERCI.

    SOUTENONS L,OLJ. CONDAMNONS SES CENSURES.

    17 h 36, le 30 décembre 2018

  • IL EST DE L,INTERET DU LIBAN, RECONSTRUCTION SYRIENNE OBLIGE, D,INVITER LA SYRIE AU SOMMET EDCONOMIQUE ARABE, APRES CONSULTATION AVEC LES AUTRES PAYS ARABES DES MAINTENANT !

    SOUTENONS L,OLJ. CONDAMNONS SES CENSURES.

    15 h 50, le 30 décembre 2018

  • Des repositionnements positifs et souhaitables. L'unité dans la région est dans l'intérêt du Liban.

    Sarkis Serge Tateossian

    15 h 19, le 30 décembre 2018

Retour en haut