Le billet de Gaby NASR

Saison défaite

Billet
Gaby NASR | OLJ
28/12/2018

Patatras ! Comme le cadeau de Noël a avorté, plein cap maintenant sur un non-gouvernement en guise d’étrennes de fin d’année. Jamais politique minable en ce pays n’aura si bien assuré l’animation pendant la saison des fêtes. Mais patience, les mesquins ! Il reste encore 18 fêtes religieuses à célébrer l’année prochaine, donc 18 occasions à faire miroiter et autant de cadeaux bidon à pourvoir.

En cette trêve des confiseurs, on n’a que l’embarras du choix face à la guimauve piteuse d’une classe politique décidément bien faisandée. Au rayon cadeaux, nos vieux canassons continuent de payer de leur personne et, comme pour conjurer ces temps de pénuries, placent leurs âneries sous le signe de l’abondance.

Pour l’heure, cette société très peu anonyme mais à irresponsabilité illimitée dégoise à grand fracas sur un sujet aussi fondamental que planétaire : par qui remplacer la star éclair Adra – un laïc affublé d’un nom pareil, ça ne s’invente pas ! – pour servir de pendentif aux six neuneus sunnites au sein du cabinet ?

Le plus bidonnant dans l’histoire, c’est lorsque les responsables politiques, après avoir épuisé leurs maigres ressources cérébrales, ne proposent plus maintenant que la prière et le recueillement à une population décavée. Un peu comme les tribus primitives, lorsqu’elles invoquaient les dieux pour faire pleuvoir ou cuire à point un supplicié à la broche.

En attendant de savoir s’il y a de l’espoir au fond du bavoir, on pourra toujours se régaler à la vue des visiteurs du Château qui arrivent les bras ballants, et pour les plus dynamiques d’entre eux, un chapelet de patience à la main. Ils viennent jouer les utilités et étaler leur compassion face à ce processus gouvernemental qui part en quenouilles et retardera l’aumône que nous consentiront les bailleurs de fonds internationaux en échange d’une réforme qui, de report en report, tourne à la déforme.

Résultat pratique : le climat se réchauffe partout sur la planète sauf entre l’Amer Michel et le Sayyed Barbu, qui se castagnent à fleurets mouchetés. C’est clair : ces deux-là ne réveillonneront pas ensemble le 31 décembre.

gabynasr@lorientlejour.com

À la une

Retour à la page "Billet"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Le point

Vous vous trompez de date de réveillon. Le Nourouz aura lieu le 21 mars (le nouvel an iranien).

Le 31/12 ça fait un peu ancien, vieux monde, vieille mode!

Bonne Année quand même !

Irene Said

Comment...vous ne saviez pas ?
Ils pourront très bien réveillonner ensemble, puisque le Sayyed Barbu possède 4 yeux...qu'il n'en ferme aucun...c'est l'idéal pour passer la nuit du réveillon !

De tout coeur:
Bonne année 2019, Monsieur Gaby Nasr
Irène Saïd

Le Faucon Pèlerin

Le plus important démérite de l'Amer Michel (II) est d'avoir signé l'Accord de Mar-Mkhaél à Chiyah par lequel il avait livré le Liban à Hassan Nasrallah pour un strapontin à Baabda.
Michel Debré (1912-1996), premier ministre du général de Gaulle, fut le premier à être surnommé "L'Amer Michel" car il était toujours en colère et ne souriait jamais. Après une intervention à la TV française, le général de Gaulle s'exclama : "Il faudrait mettre un carré blanc, il risque de faire peur aux enfants".

AIGLEPERçANT

Qu'en savez vous s'ils ne réveillonneront pas ensemble ce 31/12.?

Que vous ne soyez pas invité, ça c'est sûr.

Bonne et fructueuse année Gaby, continuez à faire rire.

LIBAN D'ABORD

L'accord entre M Aoun et HN a eu ses limites
M Bassil veut etre President apres ou meme avant si le President Aoun demissionne use par la vieillesse et les problemes auquel ses allies et son gendre lui posent

Pourtant d'apres les accords ce serait M Geagea qui devrait etre nomme President apres M Aoun, juste retour de l'escalier apres l'accord de Merraab

Cela expliquerait le silence total des FL Durant cette periode houleuse ou tout le monde trafique pour plus tard et ce silence est d'or pour M Geagea alors que M Bassil se demene comme toUT et ne reussi rien pour le moment

Le general Aoun a laisse le pays sans president pendant 2 ans et demi pour atteindre son but de devenir president ,son gendre pourrait le laisser pour autant de temps sans gouvernement pour atteindre son butlui aussi

RIEN N'EMPECHE UN GOUVERNEMENT DE TECHNOCRATES OU DE 12 A 14 MEMBRES D'ETRE NOMME IMMEDIATEMENT ET DE SE PRESENTER A LA CHAMBRE SAUF LA VOLONTE DE MM hARIRI ET AOUN QUI DEVIENT TOUS LES JOURS DE PLUS EN PLUS INCOMPREHENSIBLE

Antoine Sabbagha

Lorsque la composition gouvernementale est mal faite par ses cuisiniers inutile de parler de revéillon ou de fêtes car seule la défaite fait bouger nos politiciens qui ont certes besoin de psychologues .

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

L.ETAT FORT PROMIS... LE CHEF D,ETATY FORT AUTO PROCLAMÉ... ONT BESOIN DE MOULTES RENFORTS POUR SURMONTER LES FACONNÉS BEAUFORTS DES PRETENDUS DIVINS CONSORTS...

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.