Dernières Infos

Iran : un député dénonce l'arrestation de grévistes

AFP
19/12/2018

Un député iranien a dénoncé mercredi l'arrestation de grévistes dans le sud de l'Iran après plus d'un mois de manifestations d'ouvriers métallurgistes protestant contre des arriérés de salaires, selon l'agence semi-officielle Isna.

"Plusieurs ouvriers du Groupe des Aciéries nationales qui portaient des plaintes liées à leur travail ont été arrêtés il y a deux jours", a déclaré à la tribune du Parlement Alireza Mahjoub, chef d'un groupe parlementaire proche des milieux ouvriers. "C'est une violation de la Constitution", a -t-il ajouté, appelant le Parlement à intervenir pour obtenir la libération des grévistes.

Selon l'agence Ilna, le personnel des Aciéries nationales d'Ahvaz, capitale de la province du Khouzestan, à plus de 500 km au sud de Téhéran, est en grève depuis le 9 novembre pour protester contre des arriérés de salaires et le non versement de pensions de retraite dues par l'entreprise.

La grève a commencé peu après une autre entamée par le personnel de la sucrerie Haft Tapeh à Suse, autre ville du Khouzestan, pour réclamer le versement de salaires et pensions impayés et dénoncer des fraudes imputées à la direction de l'entreprise, privatisée en 2016.

La grève de la sucrerie s'est terminée après l'obtention par les employés du remboursement de leurs salaires.

Fin novembre, l'ayatollah Sadegh Larijani, chef de l'Autorité judiciaire, avait mis en garde les employés mécontents de leur situation contre la tentation de "créer du désordre dans le pays", tout en appelant le gouvernement à se pencher sur leurs problèmes.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué