Dernières Infos

USA: une migrante guatémaltèque de 7 ans meurt en détention

AFP
14/12/2018

Une migrante guatémaltèque de 7 ans est morte quelques heures après avoir été placée en détention par la police aux frontières américaine dans l'Etat du Nouveau-Mexique, rapporte jeudi le Washington Post.

La fillette, qui avait illégalement franchi la frontière en compagnie de son père et d'une douzaine d'autres personnes, est morte de "déshydratation et d'un état de choc", écrit le quotidien, citant le service américain des douanes et de la protection des frontières. Elle n'avait "pas bu d'eau ni mangé pendant plusieurs jours". Prise de convulsions huit heures après avoir été placée en détention, elle a été transportée par hélicoptère à l'hôpital, où elle s'est éteinte, raconte le Washington Post.

Donald Trump a fait de sa ligne dure envers l'immigration clandestine l'un des étendards de sa présidence.

Le milliardaire républicain a promis d'ériger un mur à la frontière avec le Mexique, où il a récemment déployé des milliers de soldats américains pour anticiper l'arrivée de "caravanes" de migrants en provenance d'Amérique centrale.

Plus de 2.300 mineurs ont été séparés de leurs familles entre le 5 mai et le 9 juin au nom de la "tolérance zéro" sur l'immigration illégale mise en place par l'administration Trump.

L'indignation avait été telle aux Etats-Unis et dans le monde que le président avait été obligé de revoir sa copie, en interdisant par décret la séparation systématique des familles.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Liban invité à Astana : une reconnaissance de la priorité du dossier des réfugiés syriens

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants