Sport

River et Boca à pied d’œuvre

OLJ
07/12/2018 | 00h00

« Une finale un peu bizarre » : River Plate et Boca Juniors, opposés dimanche au stade Santiago-Bernabeu pour la très controversée finale retour de Copa Libertadores, ont pris leurs quartiers hier à Madrid, où la police est vigilante face à l’arrivée de supporteurs violents. Deux semaines après le report de cette rencontre, initialement prévue à Buenos Aires mais perturbée par des débordements d’ultras argentins, les deux clubs rivaux ont atterri dans la capitale espagnole, avec au menu hier leurs premières séances d’entraînement. La question de la sécurité reste néanmoins centrale : un leader des supporteurs radicaux de Boca, débarqué à l’aéroport de Madrid, a été renvoyé vers l’Argentine, a fait savoir la police espagnole, qui a déployé un vaste dispositif pour maintenir le calme autour de la rencontre. Et les joueurs ont eux-mêmes appelé au calme.

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

25 mai 2000-25 mai 2019 : ce qui reste de la fête de la Libération

Un peu plus de Médéa AZOURI

Et si on faisait tous la grève ?

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants