X

À La Une

Le tout-puissant patron Carlos Ghosn arrêté au Japon et lâché par Nissan

Automobile

Le Franco-Libano-Brésilien de 64 ans "a pendant de nombreuses années déclaré des revenus inférieurs au montant réel", selon les résultats d'une enquête interne de Nissan menée sur la base du rapport d'un lanceur d'alerte. "En outre, de nombreuses autres malversations ont été découvertes, telles que l'utilisation de biens de l'entreprise à des fins personnelles", ajoute Nissan.

OLJ/Agences
19/11/2018

Carlos Ghosn, PDG de Renault et un des plus grands patrons d'industrie au monde, a connu lundi une chute brutale: il a été arrêté à Tokyo sur des soupçons de malversations et s'apprête à être limogé par Nissan, qui a dénoncé son "côté obscur".

Le président exécutif du constructeur d'automobiles japonais, Hiroto Saikawa, a eu des mots très durs contre Carlos Ghosn, ancien patron de Nissan, tombé pour avoir trop concentré les pouvoirs, selon ses mots.

"C'est un problème que tant d'autorité ait été accordée à une seule personne", a déclaré Hiroto Saikawa lors d'une conférence de presse au siège du groupe à Yokohama, en banlieue de Tokyo. "Je dois dire que c'est un côté obscur de l'ère Ghosn", et, "à l'avenir, nous devons nous assurer de ne pas nous appuyer sur un individu en particulier", a-t-il ajouté.

Abandonnant la prudence habituellement adoptée en pareil cas, et sans même attendre les conclusions de l'enquête, Nissan a annoncé la tenue d'un conseil d'administration dès ce jeudi pour démettre M. Ghosn de son poste de président de cette instance.

Mitsubishi Motors, où le charismatique patron occupe le même poste, a fait état d'une décision similaire sans préciser la date du conseil et va mener sa propre enquête. 


(Portrait : Carlos Ghosn, bâtisseur d'empire automobile, tombe de son piédestal)


Dissimulation de revenus 

Carlos Ghosn "a pendant de nombreuses années déclaré des revenus inférieurs au montant réel", selon les résultats d'une investigation interne de Nissan menée sur la base du rapport d'un lanceur d'alerte.

"En outre, de nombreuses autres malversations ont été découvertes, telles que l'utilisation de biens de l'entreprise à des fins personnelles", ajoute Nissan. Un autre responsable du groupe, Greg Kelly, est également mis en cause.

Les informations ont été transmises au parquet de Tokyo, qui n'a pas communiqué lundi. Selon une source judiciaire, la garde à vue peut durer jusqu'à 23 jours pour un même chef d'accusation au Japon mais il est possible d'être libéré avant sous caution. Si M. Saikawa s'est dit "extrêmement choqué" par ces révélations, il a tout de même reconnu que M. Ghosn avait "réalisé d'importantes réformes et que ce qu'il avait accompli ne pouvait être nié".

Le Franco-Libano-Brésilien de 64 ans a ainsi érigé en à peine deux décennies un empire automobile, en cumulant des fonctions comme aucun autre dirigeant d'entreprises de cette taille ne l'avait fait avant lui.




Numéro un mondial

Carlos Ghosn était arrivé à Tokyo au printemps 1999 pour redresser Nissan, tout juste uni au français Renault. Il avait été nommé PDG deux ans plus tard. Surnommé "cost killer" ("tueur de coûts"), il avait transformé un groupe en pleine débâcle en une société très rentable au chiffre d'affaires annuel de près de 100 milliards d'euros, ce qui lui vaut une certaine vénération dans l'archipel. Il a passé le relais en avril 2017 à son dauphin, M. Saikawa, tout en restant à la tête du conseil d'administration, pour se concentrer davantage sur l'alliance avec Renault et Mitsubishi Motors, qu'il a portée au sommet de l'industrie automobile mondiale.

En tant que PDG de Nissan, il avait touché pour la période d'avril 2016 à mars 2017 quasiment 1,1 milliard de yens (8,8 millions d'euros au cours de l'époque). Il gagne en outre plus de 7 millions d'euros par an au titre de PDG de Renault, qu'il dirige depuis 2009 (il en était directeur général depuis 2005), des revenus qui ont souvent fait grincer des dents.






Carlos Ghosn a sauvé fin 2016 le constructeur Mitsubishi Motors en prenant, via Nissan, une participation de 34% dans le groupe alors empêtré dans un scandale de falsification de données. Le partenariat Renault-Nissan-Mitsubishi est aujourd'hui une construction aux équilibres complexes, constituée d'entreprises distinctes liées par des participations croisées non majoritaires.

Renault détient 43% de Nissan, qui possède 15% du groupe au losange, tandis que Nissan possède 34% de son compatriote Mitsubishi Motors. Des rumeurs de fusion avaient filtré récemment.


(Repère : Cinq choses à savoir sur Carlos Ghosn, patron dans la tourmente)



"Consolider l'alliance"

"Cette affaire n'est pas de nature à affecter l'alliance entre les trois entités", a promis Hiroto Saikawa, même si l'impact sur Renault sera, lui, "significatif". Le syndicat CFE-CGC s'est d'ailleurs dit "inquiet" pour l'avenir du constructeur français. Quant à la CGT, elle a réclamé "une réelle stratégie industrielle".

Le président français, Emmanuel Macron, a rapidement réagi, déclarant que l'Etat français, qui détient 15% du capital de Renault serait "extrêmement vigilant" quant à la stabilité du groupe au Losange et de l'alliance avec Nissan. Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a également assuré que "la première préoccupation" était "la consolidation" du partenariat. Renault a de son côté indiqué que son conseil d'administration "se réunirait au plus vite".

Selon les experts du secteur, les accusations contre Carlos Ghosn portent un rude coup au trio franco-japonais qui revendique le titre de premier ensemble automobile mondial, avec 10,6 millions de voitures vendues l'an dernier, dépassant ses rivaux Toyota ou Volkswagen.

"S'il est arrêté, cela va chambouler l'alliance dont il est la pierre angulaire", avait commenté avant les informations de presse sur son arrestation Satoru Takada, analyste au sein du cabinet d'études TIW.

A la Bourse de Paris, le titre de Renault a perdu 8,43% à 59,06 euros à la clôture. La place tokyoïte était, elle, fermée quand les premières informations sont apparues.






Lire aussi
De l’importance, pour Carlos Ghosn, de ses racines libanaises...


Pour mémoire
Ghosn a accepté une diminution de salaire de 30 %


À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Sarkis Serge Tateossian

Moi ce qui m'intéresse c'est ce qu'il dira en toute liberté une fois qu'il aura quitté le Japon.
Des publications de presse, alors qu'il est en garde à vue au Japon ....

Me laisse plus que perplexe!

LIBRE DE PARLER

les titres de la presse francaise disent que M Ghosn a reconnu avoir fraude pour 44 millions de dollars de taxes

c'est un " whistle blower " de l'entreprise Nissan qui l'a denonce

si c'est vrai, quell dommage pour cette personne et pour le monde automobile en general et evidement pour le Liban ou il etait tres respecte

Ah si on pouvait faire pareil pour tout nos politiciens: verifier leur compte en banque dans le monde entier avec leur salaire et surtout leur feuille d'impot declare.Nous n'avons malheureusement aucun hotel de luxe pouvant accueillir des chambres individuelles 300 a 400 personnes ( nombre de politiciens depuis les 30 dernieres annees

L’azuréen

Dommage c’est tout de même un super patron . Bon attendons l’issue de la procédure mais en tout cas il a une place au gouvernement libanais. On a besoin de super patron-négociateur au gouvernement et en plus il aime tout le monde. Et il est né au mois de mars ! Super Y’a wayleh ! mais il faudra l’aider pour ses déclarations fiscales .

Jack Gardner

Je le soutiens à fond!
Une personne aussi exposée ne peut dissimuler facilement…
Attention au lynchage hâtif

Sarkis Serge Tateossian

On saura mieux, on verra plus claire dans quelques temps, quand les avocats de Carlos Ghosn ou lui même expliqueront sa version.

Je ne suis pas de nature complotiste, J'ai même combattu les thèses complotistes.

Mais en ce moment entre l'affaire khashoggi et cette arrestation de Carlos Ghosn il me semble qu'il ta du zèle non justifié.

Un parfum de délation et de jalousie....

On verra plus tard.


DAMMOUS Hanna

GHOSN STORY un cas intéressant pour les candidats pour l’MBA de Harvard.
À qui va profiter cette accusation, avec 10,6 millions de voitures vendues l'an dernier, dépassant ses rivaux Toyota ou Volkswagen?. Qui sont les perdants?. Ce "cost killer" va être tué à son tour par ses rivaux?. Le fonctionnement de l'humanité est-il basé sur la prédation perpétuelle, oui diront les pragmatiques, quel horreur diront les puristes.

Saliba Nouhad

Attendons de voir si dans la justice japonaise vous êtes coupable jusqu’à preuve du contraire ou innocent jusqu’à preuve du contraire!
Dommage pour ce génie financier qui rendait tous les Libanais fiers et qui s’etait probablement fait beaucoup de jaloux et d’ennemis.
De plus, il n’y a pas de fumée sans feu, et, comme on dit, le pouvoir corrompt et vous donne l’impression de devenir invincible sinon intouchable!
D’autant que Mr Ghosn s’est investi pas mal depuis quelques années au Liban dans l’immobilier et le domaine viticole et pris peut-être pas mal le mauvais exemple de notre mafia nationale de magouilleurs «respectables et au dessus de tout soupçon »
Mais que dis-je, nous souhaitons seulement que ce sont de fausses rumeurs et qu’il sera réhabilité car c’est une belle figure qui ne mérite pas cela!

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ILS COMBATTENT LA CORRUPTION TOUT A FAIT COMME CHEZ NOUS... EUX EN ACTES, NOUS EN PAROLES VIDES !

ACE-AN-NAS

Il est peut être bon manager pour un " killer cost " de l'automobile, mais un mauvais gestionnaire de son salaire .

Quand on touche 7 à 8 millions d'euros par an , quelle est la part qui mériterait d'être fraudé , pour finir comme ça sous la vindicte populaire des jaloux et des envieux .

Aurait il vécu moins bien avec quelques dollars de moins sur son payroll ?

Ah !!! la nature humaine .......

Le Faucon Pèlerin

Etant l'un des rares survivants parmi les invités au mariage à Bkerké de Georges Abdou Ghosn avec Rose Jazzar parents de Carlos, je tombe de l'armoire en apprenant la nouvelle.
Dans la politique comme dans la finance, il est excessivement dangereux de monter très haut, on devient la cible des jaloux et des calomniateurs.
Sans commentaires.

Menassa Antoine

L'Elysée a present a indiqué ne pas avoir de réaction aux informations concernant M. Ghosn, et a jouté qu'une procédure est en cours....
Il serait bon d attendre la fin de la procédure avant que certains malencontreux de ses concitoyens s en réjouissent en diffusant de telles infos dans les Les Médias Sociaux sur une personalite qui a été notre idéal depuis tous temps grâce à sa réussite et une des plus belles success story du 20eme et 21eme siècle ... Basta pour une fois ayons la patience d attendre les conclusions de cette enquête de ce qui ne pourrait représenter Qu un malentendu ...

Le pont

Mon commentaire du 3.4.18, après corrections des fautes d’orthographes et de ponctuations, relatif à l'article de Fifi; "timbré mais pour la bonne cause".

"
Seuls deux chefs d'Etat ( Napoléon III et Pétain) se sont arrogés le droit de paraître de leur vivant sur un timbre-poste à leurs effigies. En principe, en France, seuls les personnages décédés ont l'honneur d'avoir leurs effigies sur un timbre-poste. La Suisse a, en avril 2017, émis un timbre à l’effigie de Roger FEDERER. Messieurs Ghosn & Saab sont toujours dans les affaires, ils ne sont pas à l'abri d'être mêlés à des affaires moralement discutables. S'ils ont payé pour, ça serait scandaleux. Le Liban donne un avantage concurrentiel évident à Monsieur Saab alors que d'autres designers libanais jouent dans la même ligue.
"

George Khoury

tu vois Carlos, tu aurais mieux fait de rester au Liban, au moins ici tu n'aurais pas ete pris la main dans le sac

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Taëf et le nouveau rapport de forces...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué