X

Économie

Carlos Ghosn : La gouvernance est un outil de performance

Conférence

Lors d'une conférence à l'ESA, le PDG de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi a recommandé aux entreprises familiales de viser les marchés extérieurs et d'ouvrir leur capital.

04/10/2017

Pour assurer leur croissance, les entreprises familiales devraient s'inspirer des pratiques de bonne gouvernance des grands groupes internationaux : tel est le message qu'a voulu transmettre Carlos Ghosn, le PDG de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, lors d'une conférence organisée lundi soir à l'École supérieure des affaires (ESA).

M. Ghosn a commencé par exposer les grands principes de bonne gouvernance en vigueur au sein de l'Alliance, devenue numéro un mondial de l'automobile, avant d'échanger plus longuement avec des entrepreneurs et des professionnels locaux sur la nécessité d'appliquer ces principes au management des entreprises familiales. Celles-ci constituent plus de 90 % du tissu entrepreneurial libanais.
« La gouvernance telle que nous la concevons au sein de l'Alliance n'est pas une fin en soi, mais un outil nécessaire au fonctionnement et à la performance du groupe », a déclaré M. Ghosn. « C'est d'abord la conformité aux règlements financiers et boursiers. (C'est) une condition nécessaire car elle contribue à instaurer une confiance vis-à-vis du marché, mais elle n'est pas suffisante car elle n'assure pas la performance », a-t-il poursuivi. « La gouvernance, c'est aussi la flexibilité ! Nous avons réalisé progressivement des économies d'échelles au sein de l'Alliance. Nous avons commencé par mutualiser les achats entre Renault et Nissan en créant une structure commune. Ensuite, nous avons réussi à faire converger les ressources humaines, la logistique et la production », s'est réjoui M. Ghosn. Selon lui, cette flexibilité s'est imposée d'elle-même face à la globalisation, même s'il a fallu aussi tenir compte de la diversité des acteurs au sein de l'Alliance.

 

(Pour mémoire : Carlos Ghosn ou comment préserver le lien avec le pays des racines)

 

Transparence
S'agissant des entreprises familiales, « le grand défi est de prendre des décisions en toute objectivité », a dit M. Ghosn qui a appelé ces organisations à distinguer clairement les prérogatives de l'actionnariat de celles du management. Le PDG de l'Alliance reconnaît un avantage à ce que les membres de la famille actionnaires assurent le management de la société. « Ce sont les mêmes personnes qui décident et qui prennent des risques. Ils prennent toujours des décisions basées sur des objectifs à long terme, car ils pensent à assurer la pérennité de l'entreprise pour leurs descendants », a-t-il constaté.
Mais, pour M. Ghosn, la famille ne peut plus assurer efficacement le management de l'entreprise lorsqu'elle atteint un certain degré de croissance et que les descendants (du ou des fondateurs de l'entreprise familiale) se multiplient. Il préconise donc de céder le management à des personnes qualifiées qui ne font pas partie de la famille.

Pour justifier son propos, le PDG de l'Alliance a démontré par quelques exemples comment la croissance de l'entreprise pourra être ralentie si la famille reste aux commandes. « La principale difficulté est que le marché libanais est très restreint. Or, pour que les entreprises familiales puissent croître, elles doivent s'ouvrir aux marchés extérieurs. Et elles ne peuvent y parvenir qu'en acceptant d'ouvrir leur capital. L'export est la clé pour réussir la croissance de son entreprise », a insisté M. Ghosn. De plus, pour planifier sa croissance, une entreprise familiale a besoin d'attirer des ressources humaines qualifiées. « Plus l'entreprise croît, plus les missions deviennent techniques, et il faut donc privilégier la compétence, au détriment de l'emploi des membres de la famille. D'autant plus que si le management est assuré par la famille, il est plus délicat de licencier un membre de la famille non performant », a-t-il prévenu.

 

Transition
Afin de réussir la transition d'un management familial à un management extérieur, M. Ghosn conseille en outre aux entreprises familiales d'adopter « des règles claires ». « Les priorités doivent être la croissance de l'entreprise, les profits et leur durabilité. La transparence de la gouvernance est primordiale. Il faut assurer une traçabilité des décisions et s'assurer que celles-ci soient comprises par tous », a insisté M. Ghosn.
Interrogé en marge de la conférence sur ce sujet, l'avocat d'affaires Nabil Zakhia a expliqué à L'Orient-Le Jour en quoi consiste « le modèle de transition managériale adopté par un bon nombre d'entreprises familiales au Liban ». « Les membres de la famille sont placés au conseil d'administration, dont on renforce les prérogatives. Celui-ci intervient strictement sur les grandes questions stratégiques qui influent sur la pérennité de l'entreprise, comme la réalisation d'un emprunt ou d'une acquisition substantielle », indique Me Zakhia. En parallèle, « les postes-clés de PDG et de DG sont attribués à des personnes extérieures à la famille. Elles sont en charge de la gestion des ressources humaines et de la définition de la stratégie financière et des processus de production », conclut-il.

 

Pour mémoire

Ghosn lâche le volant de Nissan pour mieux piloter l’alliance avec Renault

Moteurs diesel : Carlos Ghosn réaffirme que Renault n’a pas triché

Mitsubishi Motors : la nomination de Ghosn comme président validée

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

OU... D,ECHEC ET DE BANQUEROUTE !

Beauchard Jacques

La psychose des espions a bien montré l'excellence de la gouvernance soutenue par Carlos Ghosn!

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué