X

À La Une

Cessez-le-feu à Miyé Miyé après des combats ayant fait deux morts

Liban-Sud

Le calme est revenu dans le camp palestinien après l'annonce de l'accord qui consiste également en un retrait des éléments armés déployés dans les ruelles, afin d'assurer le retour des habitants qui avaient fui les combats.

OLJ
16/10/2018

Un accord de cessez-le-feu a été conclu mardi dans le camp palestinien de Miyé Miyé, au Liban-Sud, après de violents combats entre factions palestiniennes et un bilan de deux morts. Selon l'Agence nationale d'information (Ani, officielle), le calme est revenu dans le camp après l'annonce de l'accord qui consiste également en un retrait des éléments armés déployés dans les ruelles, afin d'assurer le retour des habitants qui avaient fui les combats.

Les violents affrontements avaient opposé des partisans du groupuscule palestinien Ansar Allah à d’autres du mouvement Fateh. Ils ont fait deux morts dans les rangs du Fateh et une vingtaine de blessés. Un premier accord de cessez-le-feu avait été conclu lundi soir mais n'a pas duré longtemps. Les affrontements au cours desquels des mitrailleuses et des roquettes ont été utilisées, ont repris durant la nuit et se sont poursuivis jusqu'à l'aube. Les balles ont atteint la ville de Saïda, ce qui a poussé certaines écoles à fermer leurs portes mardi matin, précise l'agence.

L'armée libanaise n'entre pas dans les camps de réfugiés palestiniens en vertu des accords du Caire de 1969, et laisse les factions palestiniennes assurer la sécurité de ces camps. Toutefois, les militaires libanais mènent exceptionnellement des opérations commandos, notamment pour arrêter de dangereux prévenus.


Lire aussi

Deux ans pour achever la reconstruction de Nahr el-Bared... si les fonds sont reçus

Le jihadiste arrêté à Aïn el-Héloué planifiait un attentat pour le compte de l'EI, annonce l'armée

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

IMB a SPO

Quelle foutaise! Laisser ces camps hors controle de l'Etat fort est complement debile!

Saturne

L'armée libanaise n'entre pas dans les camps de réfugiés palestiniens en vertu des accords du Caire de 1969, et laisse les factions palestiniennes assurer la sécurité de ces camps.


Je croyais que l'accord du caire avait ete abroge.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants