X

À La Une

Avion abattu au large de la Syrie : Israël et la Russie vont renforcer leur coordination militaire

Incident

"L'Iran qui appelle ouvertement à la destruction d'Israël est en tête des menaces contre nous dans la région... Nous continuerons de nous défendre face à ce danger", a déclaré Benjamin Netanyahu.

OLJ/Agences
21/09/2018

Israël et la Russie vont renforcer leur coordination militaire, a annoncé le gouvernement israélien, alors que le chef d'état-major de l'armée de l'Air israélienne a emmené jeudi une délégation à Moscou, quelques jours après la destruction d'un avion de reconnaissance russe par l'armée syrienne. Ce renforcement ne signifie toutefois pas qu'Israël cessera de bombarder des cibles en Syrie a précisé le gouvernement israélien.

"Les réunions se sont déroulées dans un bon état d'esprit et les participants ont eu des échanges ouverts, professionnels et transparents sur plusieurs sujets", a annoncé l'armée israélienne dans un communiqué publié après la visite de la délégation menée par le général Amikam Norkin. Selon l'armée israélienne, "les deux parties ont insisté sur l'importance des intérêts nationaux et la mise en place permanente d'un système de +déconfliction+", terme désignant les informations échangées entre deux pays pour réduire au maximum les risques d'incidents aériens. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a indiqué jeudi qu'il avait envoyé le général Norkin à Moscou pour, entre autres, "préserver la coopération entre nos deux pays".

Lundi soir, une opération israélienne a mal tourné quand les batteries anti-aériennes syriennes tirant sur des appareils israéliens ont abattu par erreur un appareil de reconnaissance militaire russe. Les 15 membres d'équipage ont été tués. Il s'agit du plus grave incident entre les deux alliés depuis que Moscou est intervenu militairement fin 2015 en Syrie pour épauler le régime de Damas, alors affaibli face aux rebelles et aux jihadistes. "Cet incident malheureux est le résultat de l'arrogance et de la dépravation israélienne", a accusé le président syrien Bachar el-Assad dans une lettre de condoléances envoyée à son homologue russe Vladimir Poutine.


(Lire aussi :  Israël joue avec le feu dans la maison russe en Syrie)


L'aviation israélienne menait selon Israël un raid contre une installation de l'armée syrienne d'où des équipements à vocation militaire devaient être livrés au Hezbollah au Liban pour le compte de l'Iran. "L'Iran qui appelle ouvertement à la destruction d'Israël est en tête des menaces contre nous dans la région... Nous continuerons de nous défendre face à ce danger", a dit le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Jérusalem. "Nous ferons le nécessaire pour préserver la sécurité des citoyens israéliens et il n'y aura pas de discussions sur la fin des frappes aériennes", a déclaré le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman.

Naftali Bennett, qui fait comme M. Lieberman partie du conseil de sécurité due M. Netanyahu, a de son côté insisté sur la nécessité d'améliorer les mécanismes de coordination, évoquant notamment le dispositif de contact d'urgence entre autorités russes et israéliennes. Ce dispositif a été instauré en 2015 pour éviter que des militaires russes soient ciblés par erreur par l'armée israélienne. La Russie ferme en général les yeux sur les raids aériens de l'Etat hébreu en Syrie. Israël dit en avoir effectué environ 200 au cours des deux dernières années.

L'incident de lundi a toutefois conduit le chef d'état-major de l'armée de l'air israélienne à se rendre en Russie pour y présenter la version israélienne. "Moscou considère que le comportement irresponsable et inamical de l'armée de l'air israélienne a exposé le Il-20 au danger et provoqué la mort de 15 soldats", a écrit sur Twitter l'ambassade israélienne à Tel Aviv.



Lire aussi

Quatre obstacles à la « pax poutinia » en Syrie


À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Irene Said

Ils ont eu chaud, les Russes et Israéliens !
C'est triste que 14 personnes soient mortes pour qu'ils décident de "renforcer leur coordination"...
Irène Saïd

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

RUSSES ET ISRAELIENS VONT RENFORCER LEUR COORDINATION ... A L,ATTENTION DES DITS MOUMANA3ISTES !

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Une lecture régionale du « nœud druze »...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué