X

Campus

L’Académie Liban Message, au service du vivre-ensemble

FORMATION CONTINUE

Grâce à des cours qu’elle dispense depuis 2018, cette académie a pour objectif de diffuser la culture de la paix, de la démocratie et de la citoyenneté.

Carole AWIT | OLJ
08/09/2018

Créée par le Mouvement Liban Message qui prône la paix, la solidarité et le vivre-ensemble, l’Académie Liban Message cherche à former des citoyens responsables, actifs dans la société et qui agissent selon des principes et un système de valeurs pour respecter la démocratie et les droits de chacun. Dans un pays où les divisions persistent, une réconciliation entre les différents partis politiques passe notamment par l’éducation. Grâce à des cours qu’elle dispense depuis 2018, l’Académie Liban Message a pour objectif de diffuser la culture de la paix, de la démocratie et de la citoyenneté. « L’Académie propose aux auditeurs de choisir parmi une sélection de cours théoriques, de 10 à 18 heures chacun, dispensés par des professionnels et des spécialistes expérimentés. Compte tenu de l’objectif et de la mission de l’Académie Liban Message, le programme porte autour de trois axes principaux : permettre tout d’abord aux auditeurs de se replonger dans les valeurs-clefs de la politique et de s’attarder sur le concept du leadership. Ils pourront ensuite s’initier à la géopolitique, aux sciences politiques et à l’économie moderne. Enfin, plusieurs cours porteront sur l’identité libanaise, sur l’histoire du pays et sur son actualité », explique Roger Nader qui dirige l’Académie Liban Message.

Ainsi, les apprenants auront la possibilité de découvrir, entre autres, l’histoire des chrétiens du Liban avec Fadi Keyrouz, professeur, chercheur et auteur ; s’initier à la géopolitique avec le général Khalil Hélou, vice-président du Mouvement Liban Message, conférencier en géopolitique dans plusieurs universités françaises ; développer leurs compétences de leaders et découvrir le leadership féminin avec notre collègue Roula Douglas, chercheuse sur le genre et la presse d’information, ou même approfondir leurs connaissances sur les techniques du journalisme avec Clovis Choueifati, professeur et auteur. « Aucun prérequis n’est nécessaire pour pouvoir s’inscrire à l’Académie. Les apprenants pourront suivre les cours indépendamment de leur âge, leur profession ou de leur niveau d’études. Le public que nous avons accueilli jusqu’à présent est formé d’hommes et de femmes aux profils divers : des professionnels, retraités, employés, étudiants et lycéens qui ont su échanger parfaitement bien et partager leur expérience », précise M. Nader. Pour accommoder les apprenants issus de différents horizons, les cours sont dispensés le soir.


« Mieux comprendre »

« Le cours en géopolitique m’a permis de mieux comprendre l’actualité du pays et de la région et de mieux appréhender l’avenir. J’encourage tout le monde, peu importe leur domaine de travail ou d’expertise, à s’y inscrire. C’est un cours très enrichissant », confie Carole Abou Jaoudé, directrice régionale dans une banque. Même son de cloche chez les autres auditeurs. « Ce cours m’a donné un vaste aperçu de tout ce qui arrive au mode et surtout au Moyen-Orient », indique Youssef Sfeir, avocat. Un avis partagé par un médecin, Maroun Abou Jaoudé, qui souligne le caractère interactif, dynamique et accessible à des non-initiés, de la formation. Quant à Hadi Tawil, diplômé en sciences politiques et en relations internationales, il affirme sans hésitation : « Ce cours m’a offert un aperçu et des informations que je n’avais pas obtenus lors de ma formation universitaire. Il m’a donné le goût de poursuivre des études supérieures en géopolitique. »

À noter que les auditeurs bénéficient, à la fin de chaque cours, d’une attestation de suivi et, afin de leur permettre d’aller plus loin dans l’apprentissage, les enseignants leur communiquent chacun une bibliographie et, dans certains cours, des livres leur sont offerts. « Les cours commenceront mi-septembre et nous œuvrons pour que les mêmes cours soient proposés à plusieurs reprises durant l’année. Les groupes et les étudiants pourront bénéficier de tarifs réduits », relève M. Nader.

Soucieuse de mener sa mission éducative auprès de la jeune génération, l’Académie Liban Message cherche à élaborer également des formations courtes, qui reprendraient les notions les plus importantes traitées dans les cours, et qui seront dispensées aux lycéens dans les écoles afin de les sensibiliser à la citoyenneté et développer leur sentiment d’appartenance au Liban.

Pour plus d’informations au sujet des cours : https ://www.facebook.com/libanmessageacademy.

Pour mieux connaître le mouvement Liban Message : http ://www.libanmessage.org.



Lire aussi

« Cette médaille montre au monde la force et la détermination des femmes libanaises »

À la une

Retour à la page "Campus"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Janvier 2016-novembre 2018 : tourner les pages de la guerre...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué