X

Économie

Échec des négociations entre Saradar Bank et 18 employés

Travail
K.O. | OLJ
07/09/2018

La médiation menée par le ministère du Travail entre 18 personnes licenciées par Saradar Bank et l’établissement n’a pas abouti. L’Union des syndicats d’employés des banques au Liban et Saradar Bank ont tous deux regretté, dans leurs communiqués respectifs, l’échec de ces négociations.

Selon le syndicat, les 18 employés licenciés souhaitent bénéficier des mêmes conditions d’indemnisation que leurs anciens collègues, licenciés en 2016 et 2017, tandis que Saradar Bank leur propose des conditions similaires aux 30 autres personnes licenciées à la même période, en 2018. « La banque est parvenue à trouver un accord avec 30 personnes (sur les 48 licenciées). Concernant les 18 autres personnes, Saradar Bank a tenté à maintes reprises de trouver un accord (...) malheureusement sans aboutir à des résultats positifs », a indiqué l’établissement.

Saradar Bank explique ces licenciements par sa stratégie, datant de début 2018, visant à lancer une banque hybride (conventionnelle et numérique), qui a nécessité notamment une restructuration de ses ressources humaines. Les 18 employés licenciés estiment, par le biais du communiqué du syndicat, avoir les compétences nécessaires pour s’adapter à cette transition. « Ce changement des techniques de travail ne nécessite pas une réduction des effectifs », selon le syndicat. Or Saradar Bank dément avoir procédé à une réduction de ses effectifs, affirmant au contraire avoir « augmenté ses effectifs d’un chiffre net de 40 employés à plein temps » cette année, en vue de mettre en place « une institution plus agile et plus performante ».

Face à cet échec des négociations, le syndicat a annoncé qu’il organisera plusieurs manifestations devant les différentes agences de la banque. Les détails de ces actions seront communiqués lors d’une conférence de presse prévue le 13 septembre dans ses locaux.


À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Janvier 2016-novembre 2018 : tourner les pages de la guerre...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué