X

À La Une

L'Iran aurait proposé qu'un ministre libanais vienne récupérer Nizar Zakka

Liban
OLJ
05/09/2018

Téhéran a proposé à un ministre libanais de se rendre en Iran pour récupérer Nizar Zakka, emprisonné en Iran depuis 2015, selon des informations relayées mercredi par l'agence locale al-Markaziya. Les autorités libanaises n'ont pas encore donné suite à cette proposition, selon l'agence.

Le mois dernier, le directeur de la Sûreté générale libanaise, le général Abbas Ibrahim, avait rencontré en Iran M. Zakka, laissant penser que sa libération était imminente. Il s'agissait de la première rencontre entre le détenu libanais et un responsable de son pays. En mai dernier, le chef de la diplomatie libanaise, Gebran Bassil, avait appelé l'Iran à libérer M. Zakka. 

En septembre 2015, alors qu’il résidait aux États-Unis, Nizar Zakka, détenteur de la Green Card, avait été invité à Téhéran afin de prendre part à une conférence. C’est lors de cette visite qu’il avait été arrêté. Ce n’était pourtant pas son premier séjour en Iran. Il a été condamné à dix ans de prison et à une amende s'élevant à plusieurs millions de dollars pour intelligence avec les États-Unis. Nizar Zakka réclamait depuis quatre mois une opération chirurgicale qui lui est refusée.

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué