Charbel Garibeh et Stéphanie Sayar

Ce qu’en dit le mentor Chérine Magrabi Tayeb

Photo Sandra Chidiac.

OLJ
04/08/2018

Depuis ma première rencontre avec Charbel Garibeh et Stéphanie Sayar, il y a 4 ans de cela, leur talent m’a sauté aux yeux. C’était une évidence. Mais plus que cela, c’est leur volonté d’apprendre, leur capacité à se remettre en question et surtout leur appétit pour les défis qui m’ont frappée. Tout cela s’est confirmé dès lors que nous avons démarré notre collaboration au sein de House of Today, qui invite les designers à trouver des solutions intelligentes entre les phases d’initiation et de décision du processus de création. Charbel Garibeh et Stéphanie Sayar ont réussi ce pari, faisant toujours preuve de grande maturité dans leur manière d’approcher les problématiques et de les aborder plutôt comme des challenges. Dans le même temps, ils sont très ouverts aux commentaires et n’hésitent pas à interroger leur propre démarche avec beaucoup d’humilité ; chose qui, entre autres, fait la réussite des designers. D’ailleurs, le dialogue avec Charbel Garibeh et Stéphanie Sayar s’est installé avec transparence, et pour moi, c’est un bonheur de travailler avec ce binôme. Une joie, également, de les accompagner dans leur évolution vers une esthétique qui leur est propre, un croisement entre du design impeccable et rigoureux et une certaine naïveté très rafraîchissante. Je n’ai aucun doute que bientôt, si ce n’est pas déjà le cas, ils serviront de source d’inspiration pour la scène du design libanais.

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.