Rechercher
Rechercher

proche-orient

Israël utilise pour la première fois ses missiles "Fronde de David"

Netanyahu doit recevoir le chef de la diplomatie russe et le chef d'état-major des forces armées russes pour des discussions qualifiées d'"importantes et urgentes" par Moscou.

L'armée israélienne a utilisé pour la première fois son système de défense antimissile "Fronde de David" lundi dans le sud-ouest de la Syrie. Photo AFP/Armée israélienne

L'armée israélienne a utilisé pour la première fois son système de défense antimissile "Fronde de David" lundi dans le sud-ouest de la Syrie, où les forces gouvernementales, appuyées par la Russie, ont repris depuis un mois le contrôle de la plupart des zones insurgées.

Israël est en alerte après l'offensive déclenchée le 19 juin par le régime syrien et ses alliés pour reprendre les zones rebelles dans les provinces de Deraa et de Qouneïtra, dans le sud de la Syrie. Ces régions bordent la partie du plateau du Golan occupée et annexée par Israël.

Signe de cette tension qui règne dans la région, l'armée israélienne a tiré lundi deux missiles intercepteurs "Fronde de David" en direction de missiles SS-21 qui, apparemment, ne visaient pas Israël et sont tombés en territoire syrien, dans le cadre des combats entre loyalistes et rebelles. Les sirènes d'alerte ont retenti sur le Golan et dans le nord d'Israël, où de nombreux habitants ont gagné les abris. Selon une source israélienne, les deux missiles "Fronde de David" ont été tirés parce que l'armée israélienne pensait au départ que les SS-21 syriens visaient la partie du Golan annexée par Israël. Quand il est apparu que ce n'était pas le cas, l'ordre d'autodestruction en vol des missiles antimissiles israéliens a été donné, a-t-on précisé de même source.


(Lire aussi : Un raid aérien israélien vise une "position militaire" du régime syrien)


La "Fronde de David" est un système d'interception de projectiles à moyenne portée, développé avec le soutien des Etats-Unis. Selon les médias israéliens, c'est la première fois qu'il est utilisé.  Ce dispositif représente un système intermédiaire entre celui appelé "Arrow 2", doté de missiles antimissiles à longue portée, et les batteries d'interception de roquettes à courte portée baptisé "Dôme de fer".

Israël et la Syrie sont en état de guerre depuis des dizaines d'années. Israël s'est emparé en 1967 de la majeure partie du plateau syrien du Golan, qu'elle a annexée en 1981. Cette annexion n'a jamais été reconnue par la communauté internationale.

A Jérusalem, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu doit recevoir dans la journée le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, et le chef d'état-major des forces armées russes, le général Valeri Guerassimov, pour des discussions qualifiées d'"importantes et urgentes" par Moscou. Cette visite en Israël des deux responsables russes intervient à la demande du président Vladimir Poutine, qui a reçu Netanyahu à Moscou le 11 juillet.

La Russie ainsi que deux ennemis jurés d'Israël, l'Iran et le Hezbollah, soutiennent les forces du président syrien Bachar el-Assad. Tout en veillant à ne pas être aspiré dans le conflit en Syrie, Israël a frappé à plusieurs reprises dans ce pays, notamment contre des positions du régime de Damas et de ses alliés.



Lire aussi

Des centaines de Casques blancs évacués via Israël vers la Jordanie

Entre Israël et le Hamas, une escalade à reculons



L'armée israélienne a utilisé pour la première fois son système de défense antimissile "Fronde de David" lundi dans le sud-ouest de la Syrie, où les forces gouvernementales, appuyées par la Russie, ont repris depuis un mois le contrôle de la plupart des zones insurgées.

Israël est en alerte après l'offensive déclenchée le 19 juin par le régime syrien et...

commentaires (0)

Commentaires (0)