X

Culture

« Mamma Mia », dix ans après

Focus
C. K. | OLJ
19/07/2018

Comédie de l’été par excellence, on s’était éclaté il y a dix ans avec Mamma Mia au casting complètement déjanté et inattendu. Car faire chanter et danser Pierce Brosnan, Colin Firth et Stellan Skarsgard, leur faire porter des pantalons pattes d’eph et des bottines à talons ainsi que des chemises à jabot avec paillettes était le défi absolu à relever. Les sexas se sont prêtés au jeu et se sont même beaucoup amusés. Du côté du public, c’était le délire. Mamma Mia était un fabuleux voyage sur l’île grecque de Kalokairi en compagnie du groupe Abba et qui n’a finalement pas coûté cher au voyageur. Après cette formidable réussite, les réalisateurs ont été nombreux à postuler pour une suite, mais c’est finalement Ol Parker (réalisateur des deux opus Marigold Hotel) qui a été choisi pour remettre le paquet. Le film s’était arrêté au mariage de Meryl Streep et Pierce Brosnan, l’un des trois prétendus papas d’Amanda Seyfried, et au départ de la jeune fille et son fiancé de l’île. Il reprend au moment de la décision de cette dernière : va-t-elle se marier ou non ? Mais aussi avec un saut dans le passé : à savoir comment Meryl Streep s’est entichée de ces trois hommes à la fois. L’action a toujours lieu (en principe) sur l’île de Kalokairi, sauf que c’est un trompe-l’œil, car le tournage a eu lieu en Croatie sur l’île de Vis. Les acteurs sont les mêmes, avec un peu plus de cheveux gris ou un peu plus de bedon. C’est selon. De plus, on en a ajouté deux autres à la panoplie : la chanteuse et actrice Cher au meilleur de sa forme malgré ses 70 ans passés et Andy Garcia qui signe son premier rôle à contre-emploi. Meryl Streep aurait tourné, dit-on, ses scènes en une semaine seulement. Quelques autres secrets nous sont fournis par le site Allo-Ciné. Ainsi, les deux membres fondateurs d’Abba, Benny Anderson et Björn Ulvaeus, outre leur qualité d’auteurs et compositeurs de la musique, ont été producteurs exécutifs du film. Ils apparaissent même à un certain moment du film. À vous de les reconnaître. Enfin, c’est le chorégraphe de la pièce à succès, Anthony Van Laast, qui est aux commandes de la chorégraphie du film.
Mamma Mia, c’est donc déjà parti. Again. Dans presque toutes les salles beyrouthines. Un film pour les sexygénaires et moins.

C. K.

À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants