Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Soleimani menace de bloquer le trafic pétrolier

Les Gardiens de la révolution iranienne se sont dit prêts hier à s’opposer aux exportations pétrolières des pays du Golfe si les États-Unis imposent un boycott international des hydrocarbures iraniens. Le président Hassan Rohani avait menacé la veille d’ordonner le blocage du trafic pétrolier si Washington met ses projets à exécution.
« Je baise la main de (Rohani) pour ses propos sages et opportuns, et je suis à (son) service pour mettre en œuvre toute mesure bénéfique pour la République islamique », a déclaré le général Kassem Soleimani, commandant de la force al-Qods, unité des Gardiens de la révolution chargée des opérations extérieures, cité par l’agence de presse IRNA. Hassan Rohani n’a pas précisé ses projets, mais les autorités iraniennes ont déjà menacé de bloquer le détroit d’Ormuz pour faire pression sur les États-Unis. Jusqu’à 30 % des exportations mondiales de pétrole transitent chaque année par cette voie maritime.


Les Gardiens de la révolution iranienne se sont dit prêts hier à s’opposer aux exportations pétrolières des pays du Golfe si les États-Unis imposent un boycott international des hydrocarbures iraniens. Le président Hassan Rohani avait menacé la veille d’ordonner le blocage du trafic pétrolier si Washington met ses projets à exécution.
« Je baise la main de (Rohani)...

commentaires (0)

Commentaires (0)