Moyen Orient et Monde

Soleimani menace de bloquer le trafic pétrolier

OLJ
05/07/2018

Les Gardiens de la révolution iranienne se sont dit prêts hier à s’opposer aux exportations pétrolières des pays du Golfe si les États-Unis imposent un boycott international des hydrocarbures iraniens. Le président Hassan Rohani avait menacé la veille d’ordonner le blocage du trafic pétrolier si Washington met ses projets à exécution.
« Je baise la main de (Rohani) pour ses propos sages et opportuns, et je suis à (son) service pour mettre en œuvre toute mesure bénéfique pour la République islamique », a déclaré le général Kassem Soleimani, commandant de la force al-Qods, unité des Gardiens de la révolution chargée des opérations extérieures, cité par l’agence de presse IRNA. Hassan Rohani n’a pas précisé ses projets, mais les autorités iraniennes ont déjà menacé de bloquer le détroit d’Ormuz pour faire pression sur les États-Unis. Jusqu’à 30 % des exportations mondiales de pétrole transitent chaque année par cette voie maritime.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Thaoura 2.0... Et ce n’est que le début

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : quatre nœuds et un maillon caché...

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants