X

La Dernière

Rose Leslie s’est mariée en Élie Saab

Mode
02/07/2018

On l’a aimée en Gwen Dawson dans la série Dowton Abbey, on l’a adorée en Ygritte dans Game of Thrones. Rose Leslie est l’icône milléniale par excellence. Il faut dire que la jeune actrice d’origine écossaise, née Rose Eleanor Arbuthnot-Leslie, fille du chef du clan Leslie d’Aberdeenshire, diplômée de la London Academy of Music and Dramatic Art, n’a même pas eu à composer ses rôles, ayant elle-même grandi dans les landes écossaises, derrière les fortifications du château de Lickleyhead, propriété de sa famille depuis le XVe siècle.
La jeune femme de 31 ans a dit oui, le 23 juin dernier, à l’acteur et producteur britannique Kit Harington, l’irrésistible John Snow de Game of Thrones. La cérémonie du mariage a eu lieu dans la région natale de Rose Leslie, à l’église Rayne du village de Kirkton of Rayne. Uni devant Dieu, le couple a quitté l’église sous une pluie de pétales de rose, à bord d’un Land Rover affichant Just Married , avant de retrouver les 200 invités, parmi lesquels toute la distribution de la série phénomène, au château des Leslie où avait lieu la soirée. L’événement pourtant relativement intime a eu un retentissement mondial, tant les deux acteurs sont vénérés par les fans de la série.
La robe de la mariée, en parfaite harmonie avec la campagne anglaise, a été réalisée par le couturier libanais Élie Saab. En tulle blanc, à manches longues, de coupe sirène adoucie à dos nu, soulignée d’un élégant col illusion, elle était entièrement brodée de guipure blanche ton sur ton au fil de soie. Rose Leslie l’a choisie dans la collection Elie Saab Bridal, printemps/été 2017.
C’est en octobre 2017 que Kit a fait sa demande à Rose, ou plutôt John Snow à Ygritte. Le jeune homme, qui avait révélé sur le plateau du Jonathan Ross Show avoir voulu, pour ce moment crucial de sa vie, « accrocher des lumières et faire plein de choses romantiques », a également confessé, dans la foulée de ses révélations, avoir tout raté : « On était à la campagne, sous un magnifique ciel étoilé, au coin du feu, avec du vin rouge et… j’ai chargé trop rapidement. » Un aveu qui a provoqué l’hilarité des spectateurs.

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Janvier 2016-novembre 2018 : tourner les pages de la guerre...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué