Dernières Infos

L'opposition syrienne dit négocier un accord avec la Russie pour Deraa

Reuters
30/06/2018

L'opposition syrienne a débuté des négociations avec des responsables russes, alliés de Damas, au sujet d'un accord visant à restaurer la souveraineté du gouvernement de Bachar el-Assad dans les régions tenues par les rebelles dans la province de Deraa, au sud au pays, ont annoncé samedi des rebelles.
Un comité civil et militaire composé de six membres et mis en place un peu plus tôt par des rebelles du sud du pays a tenu une réunion préliminaire près la région voisine de Sweida, a précisé un porte-parole de l'Armée syrienne libre (ASL). 
"Le comité a organisé une première réunion avec des responsables russes qui ont présenté leurs demandes", a déclaré Ibrahim Jabawi.
Un deuxième cycle de discussions était prévu dans la journée.

La province de Deraa a été en 2011 l'un des premiers foyers de la contestation contre le président Assad, qui a ensuite dégénéré en conflit armé.
L'armée syrienne a intensifié depuis mercredi son offensive lancée contre les zones rebelles du sud-ouest du pays. Plusieurs localités ont été bombardées.
Plus de 120.000 personnes ont été jetées sur les chemins de l'exode depuis le déclenchement de l'offensive des forces gouvernementales il y a dix jours, a rapporté vendredi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).
Des civils pourraient se retrouver piégés dans la région de Deraa entre les forces pro-gouvernementales, les rebelles et les combattants du groupe Etat islamique, a dit le Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, précisant craindre une "catastrophe".

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants