Le billet de Gaby NASR

N’en jetez plus !

Billet
Gaby NASR | OLJ
22/06/2018

À peine commencée, la Coupe du monde est déjà pleine, c’est le cas de le dire.
Bien sûr, on connaît la mode « cinq fruits et légumes par jour » pour garder la ligne et sauver la planète, la mode « société civile » où il faut s’indigner de tout et de n’importe quoi, puis la mode « réseaux sociaux », qui fait que des ados les plus décérébrés jusqu’aux ancêtres les plus décrépis, chacun y va de son laïus, pensant marquer l’histoire de ses doigts poisseux… Puis, comme tous les quatre ans, revoilà l’hystérie collective du Mondial.
Faut voir la furie ! Les télés branchées à tue-tête sur les vérandas, les dégaines vautrées en maillot de corps en train de s’empiffrer de pistaches arrosées de bière, les cris de gorge à chaque fois que le ballon rentre dans le filet, le commentaire débile du présentateur qui se croit obligé d’aboyer « goooaaaallllll ! » à chaque but, estimant sans doute que son public est trop taré pour comprendre…
Et vas-y que j’enfile les reportages interminables sur les différentes équipes et leurs champions ! Des heures de direct pour admirer des façades d’hôtels anonymes en Russie, puis des bus aux vitres fumées filant à toute allure avec des joueurs invisibles dedans. Sans oublier les scoops frémissants servis avec force trémolos dans la voix. Saviez-vous par exemple que les Allemands prennent un petit déjeuner tous les matins? Incroyable ! Que Ronaldo ne voyage jamais sans son smartphone ? Rien que des révélations !
Et puis, cette orgie de drapeaux ! Pas besoin d’une fête du foot pour noter cette propension des Libanais à vouloir toujours s’exciter pour une idée, un pays, un personnage… à défaut de palpiter pour les tromblons qui les gouvernent. Ces derniers devraient d’ailleurs en profiter. Pendant que les Koullouna sont scotchés à leurs écrans, ils pourraient faire passer par grappes entières taxes, impôts et autres décrets de naturalisation. Personne ne pipera mot, ni vu ni connu.
On oublie aussi cette furieuse tendance à exploiter le Mondial pour faire de la récup politique. Saoudiens et Égyptiens se sont fait rétamer par les Russes ? Qu’à cela ne tienne, il faut toujours qu’il y ait des ahuris au bord de l’AVC qui tirent une mine ravagée, comme si leur vie en dépendait, ou des tordus hilares qui vont incendier les terrasses à coups de feux d’artifice. Encore heureux! Il n’y a pas si longtemps, ils festoyaient aux roquettes antichars… Sans compter les jus de crâne diplomatiques selon lesquels les matches étaient bidon et qu’ils servaient de prétexte à un rapprochement entre… Washington et Téhéran. Le délire à l’état brut !
Si, comme on le prétend, le football est le sport des pauvres, la politique est en tout cas leur luxe. Alors forcément, lorsque certains mélangent les deux, ils deviennent carrément pauvres d’esprit…

À la une

Retour à la page "Billet"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

stambouli robert

voir le foot c'est quand meme plus rafraichissant que de voir a la tele TOUS nos politiciens vouloir lutter contre la corruption dans ce pays sans vouloir evidement ouvrir leur comptes en banque et leurs proprietes et leur fiche d'impot au grand jour

PAS DE CUMUL DE DEPUTES AVEC MINISTRES CAR ON NE PEUT PAS POUVOIR SE CONTROLER SOIT MEME

C. F.

""Panem et circenses"" sur le mode un peu bobo
La liesse, fait oublier malheur, jamais bonobo
Le monde est moche, cruel et sans amis
Que seul football & buts le rendra beau…

Lebinlon

Meuuuu Non ! c'est genial le mondial. Surtout quand l'argentine se fait tarter HAHAHAHAHA
Ok, une fois tous le quatre ans je laisse mes neurones a la maison pendant 2 semaines.
pas grave.

Antoine Sabbagha

Encore une fois vive le Liban avec son peuple superficiel qui applaudit toujours sans savoir pour qui et demain il va pleurer en applaudissant pour ces nouveaux décrets de naturalisation.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

UN APARTÉ DU DELIRE QUI FRAPPE ET QUI FAIT RIRE !

LA TABLE RONDE

Le vin est tiré et le coupe est pleine , il faudra la boire jusqu'à la lie .

Hitti arlette

quelle aubaine que la coupe du monde soit en concomittence avec les velléités du malheureux Saad Hariri à former un nouveau gouvernement. . Plus de la moitié du cheptel libanais galope frénétiquement après le ballon pendant que les autres se crêpent le chignon pour un portefeuille régalien ( brand ) ou un autre plus juteux ,dit de services . Avec un peu de veine , on verra bientôt qui des deux arrivera le premier .

Georges MELKI

Absolument! Il est bon de noter qu'il serait plus intéressant de compter le nombre de fois que les joueurs des deux équipes tombent par terre, au lieu d'attendre une heure et demie pour avoir un score de 1-0: on aurait des scores comme 30-40 par exemple...Un sport de faibles d'esprit, effectivement!

Wlek Sanferlou

Merci pour la tirade sur les " réseaux sociaux" qui est super.
Allah yirham baladna

Dernières infos

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué