X

La Dernière

Moncler collabore avec Fragment et adopte un nouveau rythme

Mode
18/06/2018

Forte d’une croissance phénoménale en Asie, en 2018, la maison Moncler, spécialisée en vêtement d’extérieur et célèbre pour la qualité exceptionnelle et le style remarquable de ses doudounes, se lance dans une nouvelle stratégie qui consistera à livrer plusieurs collections au cours d’une année, abstraction faite des saisons et des semaines de mode.
Fondée à Grenoble en 1952 et actuellement basée en Italie sous la direction de Remo Ruffini, Moncler multipliera par ailleurs les collaborations avec des artistes de tout poil à travers sa plateforme Moncler Genius. Le premier collaborateur de la marque est l’artiste japonais Hiroshi Fujiwara dont la capsule a été lancée mondialement le 14 juin. Considéré comme « le parrain de la mode japonaise », directeur créatif, DJ, musicien, producteur de disques et créateur de la marque de streetwear Fragment, Fujiwara est le précurseur du hip-hop japonais. Il a grandement contribué à introduire au Japon le meilleur du streetwear, à savoir des vêtements véritablement artistiques qui reflètent la liberté et la créativité de ceux qui les portent. Retenu par Moncler pour son style à la croisée d’une vision futuriste et de la culture pop, la collection qu’il signe pour la griffe préférée de la jet-set des neiges est divisée en deux parties qui seront livrées séparément à quelques mois d’intervalle, la première étant déjà en boutiques et la deuxième prévue pour décembre. Revisitant l’ADN de Moncler à travers sa propre esthétique éclectique, Fujiwara a irrigué la première collection de références musicales sur un contexte résolument urbain. Le mot Backstage envahit le dos d’un long manteau en deux versions, beige ou noir, ainsi que l’arrière de plusieurs modèles de vestes. Le tissu matelassé signature de Moncler est décliné par fragments, comme l’indique le nom de la collection, sur les épaules d’une veste en jeans ou en détails sur un costume. La palette se décline en beige poussière, vert militaire et blanc. Qu’elle soit apparentée à une ligne exclusive de Moncler ou inversement à une ligne éclectique de Fujiwara, cette collection répond pour ses deux concepteurs à une exigence dominante du marché : celle d’adapter des vêtements conçus pour des conditions naturelles extrêmes à un style urbain non moins exigeant.

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Janvier 2016-novembre 2018 : tourner les pages de la guerre...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué