Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Dans le décret de naturalisation, des pro-Assad et des individus peut-être en délicatesse avec la justice

Parmi les personnes ayant obtenu la nationalité libanaise grâce à ce décret, l'écrasante majorité sont des ressortissants palestiniens et syriens.

Le chef de l'Etat libanais, Michel Aoun (g), le Premier ministre, Saad Hariri (d), le 24 mai 2018 au palais de Baabda. AFP / DALATI AND NOHRA

Le ministère libanais de l'Intérieur a publié jeudi le décret de naturalisation de quelques centaines de personnes ayant fait une demande pour obtenir la nationalité libanaise, après un mutisme des autorités puis une confusion qui a régné durant les derniers jours autour de ce décret qui fait polémique.

Parmi les personnes ayant obtenu la nationalité libanaise grâce à ce décret, l'écrasante majorité sont des ressortissants palestiniens et syriens. D'autres sont détenteurs de nationalités française, américaine, britannique, canadienne, suisse, ou encore suédoise. Quelques uns sont Saoudiens, Jordaniens, Tunisiens ou Irakiens.

Le décret de naturalisation, entré en vigueur le 11 mai après sa signature par le chef de l’État, Michel Aoun, le Premier ministre, Saad Hariri, et le ministre de l'Intérieur, Nohad Machnouk, n'a pas été publié au Journal officiel, suscitant de vives réactions quant aux circonstances "secrètes" ayant entouré l'adoption du texte, dévoilée par des médias. De nombreux responsables et leaders libanais ont dénoncé une naturalisation de plusieurs hommes d'affaires proches du régime du président syrien, Bachar el-Assad.

Dans un communiqué, le ministère de l'Intérieur a déclaré que "les premiers éléments de l'enquête montrent que certains noms qui figurent dans le décret de naturalisation font l'objet de soupçons d'ordre judiciaire et sécuritaire". Le ministère a expliqué que "ces informations font actuellement l'objet d'un examen à travers une enquête supplémentaire menée par la Sûreté générale".


Des pro-Assad
Parmi les noms d'hommes d'affaires ou de responsables syriens proches du régime, qui circulent sur les réseaux sociaux et qui figurent dans le décret, on retrouve celui de Moufid Ghazi Karamé et son épouse, Lina Sayah. M. Karamé serait l’un des financiers du régime Assad dans la province de Soueida, dans le sud de la Syrie.

Les noms des enfants de l'ex-ministre syrien de l'Education Hani Mourtada, Rima, Hania, Mazen et son épouse, Nada Nizar Assad, figurent également dans le décret. Mais celui de Hani Mourtada ne s'y trouve pas.

Les fils de Farouk Joud (qui serait le vice-président de la Chambre de commerce et d’Industrie de Lattaquié), Hadi, Rachad et Mohammad, figurent également dans le décret.

Les noms des hommes d'affaires syriens pro-Assad Abdel Kader Abdallah Sabra et ses deux fils, Abdallah et Bachar, ainsi que Khaldoun Mohammad Zoabi, figurent aussi dans ce décret.

Le nom de l'homme d'affaires syrien pro-Assad Samer Foz ne figure pas dans le document, contrairement à certaines informations qui circulaient dans un premier temps.

Le vice-président irakien, Iyad Allaoui (dont la mère est Libanaise), son épouse Sana', et leurs enfants, Sarah, Najat et Hamza, ont eux aussi été naturalisés libanais.

En outre, le décret mentionne par ailleurs un certain "Star Sky Light", de nationalité américaine, qui ne manque pas d’interpeler…

Sous pression, la présidence de la République avait dû transférer le dossier de la naturalisation à la direction générale de la Sûreté générale (DGSG) pour réexamen. Elle avait même appelé "tous ceux qui disposent de données avérées" sur des individus concernés par ledit décret qui ne "mériteraient pas la nationalité", de les "présenter à la DGSG", alors même que les noms en question n'avaient pas été publiés officiellement.

Au Liban, le chef de l'Etat jouit du pouvoir d'accorder la nationalité à un individu ou un groupe de personnes en vertu d'un décret cosigné par le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur.


Pour consulter le décret publié en arabe par le ministère de l'intérieur, cliquez ici



Lire aussi
Naturalisation : ce que dit la loi au Liban

Les Libanaises mariées à des étrangers dénoncent une « humiliation » et une « trahison»


Le ministère libanais de l'Intérieur a publié jeudi le décret de naturalisation de quelques centaines de personnes ayant fait une demande pour obtenir la nationalité libanaise, après un mutisme des autorités puis une confusion qui a régné durant les derniers jours autour de ce décret qui fait polémique.Parmi les personnes ayant obtenu la nationalité libanaise grâce à ce décret,...

commentaires (8)

Les fortunes de certaines personnes naturalisées par le décret sont tres probablement devenues non grata dans les banques des places financières mondiales qui se respectent. C’est la fuite en avant ! Espèrent-ils pouvoir virer ces fonds au Liban sur des comptes bancaires dont l'ouverture serait facilitée grâce à la naturalisation? On se met le doigt dans l'œil... encore une nouvelle poubelle!!!! Je continue de penser que ces naturalisations sont liées au financement de la campagne électorale de certains!

Bibette

15 h 30, le 08 juin 2018

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • Les fortunes de certaines personnes naturalisées par le décret sont tres probablement devenues non grata dans les banques des places financières mondiales qui se respectent. C’est la fuite en avant ! Espèrent-ils pouvoir virer ces fonds au Liban sur des comptes bancaires dont l'ouverture serait facilitée grâce à la naturalisation? On se met le doigt dans l'œil... encore une nouvelle poubelle!!!! Je continue de penser que ces naturalisations sont liées au financement de la campagne électorale de certains!

    Bibette

    15 h 30, le 08 juin 2018

  • Le Liban perd toute sa credibilite avec ces graves fautes! Il ne nous reste plus qu'a rever des engagements de Cedre!!!!

    Bibette

    15 h 18, le 08 juin 2018

  • Nadim Gemayel a confirme ce matin que les heureux nouveaux detenteurs de notre citoyennete ont un droit acquis, qu'ils peuvent intenter recours aupres de la justice au cas ou le decret serait annule...... EST CE le plan suivi qui fait que les responsables soient tranquilles quant au succes definitif de leur projet , qui assurera partiellement la renaissance du nouveau Liban ?

    gaby sioufi

    11 h 19, le 08 juin 2018

  • Une question, tous ces Palestiniens, maintenant naturalises Libanais, vont-ils garder leur statut de Refugies aupres del'UNRWA????

    IMB a SPO

    19 h 12, le 07 juin 2018

  • Un president fort, un Liban fort....une bonne blague, magouille et compagnie...

    IMB a SPO

    19 h 10, le 07 juin 2018

  • PRIERE LIRE BLANCHIMENT D,ARGENT DANS MA REACTION. MERCI.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    19 h 08, le 07 juin 2018

  • LES BANQUES LIBANAISES DEVRAIENT REFUSER D,OUVRIR DES COMPTES AUX SYRIENS PROCHES D,ASSAD MEME SI A FILS, FILLES, EPOUSES, SOEURS, FRERES OU PARENTS ET NATURALISES DE PEUR DE SE VOIR UN JOUR MELEES DE PRES OU DE LOIN A DES BLANCHISSEMENTS OU FUITES D,ARGENTS ET A DES SANCTIONS POSSIBLES !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    18 h 04, le 07 juin 2018

  • On constate avec un grand étonnement que quand une question leur importe, ces RESPONSABLES de notre pays savent se dépêcher à une vitesse incroyable pour la résoudre !!! Alors que d'autres trainent depuis des décennies... Combien de dollars les récompenseront, ces trois RESPONSABLES qui ont ainsi accordé la nationalité libanaise à des Syriens ? C'est ainsi qu'ils construisent le NOUVEAU LIBAN ? Irène Saïd

    Irene Said

    17 h 46, le 07 juin 2018

Retour en haut