X

Économie

Karadeniz : le troisième navire-centrale au Liban d’ici à un mois

Électricité
OLJ
25/05/2018

La société turque Karadeniz, qui loue deux navires-centrales à Électricité du Liban depuis 2013, le Orhan Bey (82 mégawatts) et le Fatmagül Sultan (188 mégawatts), déploiera un troisième navire-centrale au Liban d’ici à un mois. L’opérateur a confirmé hier l’information, dans une réponse écrite au quotidien libanais The Daily Star.

Cette troisième barge fournira 200 MW supplémentaires d’électricité « pour les deux mois d’été qui ont la plus forte demande d’électricité au Liban ». Karadeniz ne facturera pas de frais opérationnels pour EDL « pendant les deux premiers mois », mais le carburant sera tout de même à la charge de l’établissement public. L’opérateur turc ne précise néanmoins pas si la nouvelle barge quittera le Liban à l’issue de ces deux mois, ou si le Liban décidera de la garder et de commencer à payer les coûts d’exploitation.
Karadeniz a également indiqué que ce troisième navire-centrale sera déployé après que le contrat d’extension pour une durée de trois ans de l’accord pour la location du Orhan Bey et du Fatmagül Sultan aura été complété entre la société et le Liban.


(Lire aussi : Abi Khalil promet plus d’électricité moins cher)


Lundi, le Conseil des ministres avait décidé d’autoriser le ministre de l’Énergie, César Abi Khalil, à négocier une prolongation de trois ans à un prix plus avantageux, moins d’une semaine après avoir opté pour une extension d’un an sans modification des conditions. Selon le ministre, les termes de la prolongation prévoient une baisse du prix du kilowatt-heure – de 5,85 à 4,95 centimes de dollar – hors carburant.

Karadeniz a révélé toutefois avoir suggéré à l’État libanais de prolonger le contrat pour une durée de 20 ans. « Nous pensons que le meilleur rapport qualité-prix pour le Liban pourrait être obtenu à plus long terme et selon le mode de production basé sur le gaz naturel liquéfié », a indiqué la société. Cette offre d’un contrat de plus de 20 ans a donc été proposée dans le cadre d’un BOT (construction-exploitation-transfert), avec un gaz naturel liquéfié inférieur à 3 centimes de dollar par kWh.


Lire aussi 

Électricité : le Conseil des ministres acte un retour à la case départ


Pour mémoire
Une séance « fourre-tout » pour enterrer le gouvernement 

Électricité : le Liban réamorce sa transition vers le gaz

La location du Fatmagül Sultan et du Orhan Bey prolongée d’un an

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Sarkis Serge Tateossian

Assis sur mon fauteuil, je lis l'information.... Amusé!


Le pays inventeur du "bakchich" et de toutes les corruptions, la Turquie, fournit du "courant" aux pays tiers.... à bord de navires.. Centrales!

Cela ne vous semble pas bizarre ?

Antoine Sabbagha

Troisième navire-centrale ou quatrième l’électricité restera à desirer dans cette grande grotte de Ali Baba

LIBAN D'ABORD

je ne comprend rien
cad les bateaux seront la pour 20 ans et on ne construira pas de central au Liban pendant ce temps?

un tout petit cadeau de 2 mois conditionne par un renouvellement de 3 ans et une reduction de prix
c'est dire combien le premier contrat etait incroyablement eleve

Pour le CPL la seule facon de finir des critiques de corruption dans cette affaire et de prouver sa bone foie est de confier ce ministere a un membre des Forces Libanaises ou a tout autre qu'un membre CPL ou apparente..
Si ce ministere revient a un CPL ou apparente ce sera clair qu'il y a eu corruption et ce serait dommage pour le CPL et le pays

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ET LA GROTTE ALIBABIENNE ACTIVE TOUJOURS !

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le compromis présidentiel et les dommages collatéraux

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants