Économie

Énergie éolienne : 42 compagnies manifestent leur intérêt

Le ministère de l’Énergie a reçu 42 manifestations d’intérêt pour la production de 300 mégawatts (MW) d’énergie éolienne, selon le site businessnews.com.lb. Il s’agit du second round de l’appel d’offres pour le développement de parcs éoliens. Le premier round avait été remporté l’année dernière par Hawa Akkar, Sustainable Akkar et Lebanon Wind Power pour la production de 200 MW. Les régions ciblées pour ce second round sont le Akkar, le Mont-Liban, la Békaa et le Liban-Sud.
Ces 42 compagnies comprennent, selon le Centre libanais pour la conservation de l’énergie (LCEC), des entreprises de 21 pays différents, en provenance des Émirats arabes unis, de Chine, du Danemark, de France, d’Espagne, d’Italie ou encore du Royaume-Uni. Il s’agit notamment de Siemens, General Electric et Ramboll.
Siemens a conclu quatre consortiums différents : l’un avec l’entrepreneur local Almabani, l’autre avec le danois Ramboll et l’entrepreneur local Hammoud Establishment for Trading and Contracting, un troisième avec la société locale Batco et un avec la société locale EcoSys du groupe ITG. Siemens est d’ailleurs candidat à travers quatre consortiums différents : le premier avec le libanais Almabani, le deuxième avec le danois Ramboll et le libanais Hammoud Establishment for Trading and Contracting, le troisième avec le libanais Batco, et le quatrième avec le libanais EcoSys, du groupe ITG.
Les détails des demandes de proposition seront communiqués par le LCEC aux 42 compagnies, avant d’être annoncés lors du International Beirut Energy Forum 2018, qui se tiendra du 26 au 28 septembre à Beyrouth.


Le ministère de l’Énergie a reçu 42 manifestations d’intérêt pour la production de 300 mégawatts (MW) d’énergie éolienne, selon le site businessnews.com.lb. Il s’agit du second round de l’appel d’offres pour le développement de parcs éoliens. Le premier round avait été remporté l’année dernière par Hawa...

commentaires (0)

Commentaires (0)