X

Économie

Hydrocarbures offshore : au Liban, les sociétés invitées à s’engager pour la transparence

Hydrocarbures offshore

Le consortium Total-Eni-Novatek va signer le « serment de transparence et de reddition des comptes », conçu par l’Initiative libanaise pour le pétrole et le gaz (LOGI).

18/05/2018

Alors que le consortium Total-Eni-Novatek s’apprête à démarrer dans les prochains mois l’exploration de deux blocs de la zone économique exclusive libanaise, la société civile s’active pour imposer plus de transparence dans le secteur des hydrocarbures offshore.
Dernière action en date, l’Initiative libanaise pour le pétrole et le gaz – un lobby créé en avril 2016, plus connu sous son acronyme en anglais, LOGI – a présenté hier lors d’une conférence de presse un « serment de transparence et de reddition des comptes » (Transparency and Accountability Pledge, TAP) destiné aux compagnies pétrolières et aux sociétés de service souhaitant opérer directement ou indirectement dans le secteur des hydrocarbures offshore au Liban. Ce serment, qui regroupe un certain nombre d’engagements à adopter des pratiques anticorruption, a été préparé par le cabinet d’avocats al-Jad Law. L’initiative a également bénéficié du soutien de l’ambassade des Pays-Bas au Liban.

« Le cadre juridique libanais relatif au secteur des hydrocarbures offshore est en grande partie conforme aux bonnes pratiques internationales. Le TAP n’a pas pour objectif de le remettre en cause, mais de le compléter avec ces mesures », a indiqué la directrice exécutive de LOGI, Diana Kaissy. « Le système législatif est tel que l’adoption d’une loi donnée peut prendre plusieurs années, comme cela a été le cas avec la loi sur l’accès à l’information (votée en janvier 2017). En attendant que la proposition de loi sur la transparence dans le secteur des hydrocarbures offshore soit votée, nous proposons le TAP comme une mesure temporaire », a-t-elle ensuite précisé.


(Pour mémoire : Hydrocarbures offshore : le Liban prépare un 2e round)



Total donnera l’exemple
« Les entreprises seront invitées à respecter ce serment et à ne pas se livrer à des actes tels que la corruption, l’extorsion, les dons aux partis politiques et la facilitation des paiements à des personnes d’influence. En outre, ces sociétés seraient tenues de divulguer les activités liées directement et indirectement au secteur pétrolier libanais, y compris toutes les transactions financières », a expliqué Diana Kaissy.
« Rien n’oblige les sociétés à signer le TAP, mais ne pas accepter de le faire enverrait un mauvais message aux autorités et aux citoyens libanais », a prévenu Mme Kaissy. « Une fois ce serment signé, la société civile aura la responsabilité de contrôler que ces entreprises respectent bien leurs engagements et les normes éthiques dans le cadre de leurs opérations au Liban », a-t-elle poursuivi.

Le consortium Total-Eni-Novatek donnera l’exemple, puisque Total sera la première compagnie à signer le TAP (au nom du consortium) dans moins de deux semaines, lors d’une cérémonie officielle à laquelle les membres de l’Autorité de l’énergie (LPA) seront également conviés. « Le consortium s’est également engagé à exiger des sociétés souhaitant collaborer avec lui de signer à leur tour le TAP », a annoncé Diana Kaissy.


Pour mémoire

Total évitera de forer dans la zone contestée du bloc 9

Hydrocarbures : le gouvernement publie les contrats liant l’Etat au consortium

Hydrocarbures : le Liban pourrait faire ses premières découvertes dès 2019, selon Abi Khalil

Lancement de la coalition libanaise pour la transparence dans les industries extractives

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

AVEC TAP OU SANS TAP RIEN NE CHANGERA AUX COUTUMES DE CORRUPTION !

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Tempête dans la région, crise gouvernementale au Liban

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué