Rechercher
Rechercher

Résultats électoraux

Machnouk va suivre personnellement le dossier de Joumana Haddad

Le ministre de l’Intérieur, Nouhad Machnouk, a demandé hier à Joumana Haddad, candidate malheureuse sur la liste de la société civile au siège des minorités dans la circonscription de Beyrouth I, de lui transmettre directement sa demande d’accès aux détails du décompte des bulletins de vote, a indiqué hier un communiqué de presse du ministère de l’Intérieur. La candidate, que les résultats préliminaires avaient déclarée gagnante dimanche soir, s’est vue détrônée le lendemain par Antoine Pano, candidat sur la liste du Courant patriotique libre.
Dans la matinée d’hier, l’avocat de Mme Haddad, Melhem Khalaf, avait envoyé la demande officielle au ministère de l’Intérieur par l’intermédiaire d’un huissier mandaté par notaire. « Lorsqu’ils ont eu connaissance du contenu de ma demande, les employés du ministère de l’Intérieur ont refusé d’en être notifiés et de l’enregistrer, à un point tel que lorsque l’huissier a tenté de laisser le document sur leur bureau, le greffier en chef au sein du ministère l’a enjoint de sortir du bâtiment en ayant recours à deux hommes pour exécuter son ordre », accuse Mme Haddad, dans un communiqué publié après l’incident. Le texte souligne par ailleurs que dans sa demande, l’ancienne candidate réclame « les détails du décompte des bulletins de vote, y compris les votes de la diaspora et ceux des fonctionnaires ».


Le ministre de l’Intérieur, Nouhad Machnouk, a demandé hier à Joumana Haddad, candidate malheureuse sur la liste de la société civile au siège des minorités dans la circonscription de Beyrouth I, de lui transmettre directement sa demande d’accès aux détails du décompte des bulletins de vote, a indiqué hier un communiqué de presse du ministère de l’Intérieur. La candidate,...

commentaires (4)

S'ils n'avaient rien à se reprocher ils n'auraient pas eu un tel comportement, plus est du fait qu'elle soit de la société civile, et donc sans potentielle réaction qui puisse leur être nuisible, ils se sont permis d'être arrogants. Il faut remettre ce poste au FL pour y mettre de l'ordre et non pas des gens issue de la corruption et faible...

Pierre Hadjigeorgiou

11 h 56, le 11 mai 2018

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • S'ils n'avaient rien à se reprocher ils n'auraient pas eu un tel comportement, plus est du fait qu'elle soit de la société civile, et donc sans potentielle réaction qui puisse leur être nuisible, ils se sont permis d'être arrogants. Il faut remettre ce poste au FL pour y mettre de l'ordre et non pas des gens issue de la corruption et faible...

    Pierre Hadjigeorgiou

    11 h 56, le 11 mai 2018

  • Vive la politesse des employés du ministère de l’Intérieur vraiment exemplaire. Triste .

    Antoine Sabbagha

    09 h 02, le 11 mai 2018

  • il est completement inutile ce ministre mashnouk

    George Khoury

    08 h 17, le 11 mai 2018

  • Bravo Mme Haddad,,c'est votre droit et esperons que vs serez député.bonne chance

    Mona Joujou Dfouni

    01 h 11, le 11 mai 2018