Spécial Orientation professionnelle / Édition 3

La BLF au service des jeunes : cartes de crédit, prêts et réductions

Photo DR

27/03/2018

La jeunesse et les universitaires sont au cœur des préoccupations de la Banque Libano-Française, qui a mis en place une série de services visant à faciliter la vie des jeunes et leurs transactions bancaires. Lancée en 2014, la plateforme « Lucky to be Young » permet, entre autres, d’obtenir des cartes de crédit, des prêts à taux préférentiel, des bourses et des réductions dans plusieurs établissements libanais.
Grâce à « Lucky to be Young », trois cartes bancaires sont exclusivement dédiées aux moins de 25 ans et leur offrent plusieurs avantages. Une carte prépayée, gratuite pour les moins de 14 ans, permet de contrôler son budget et d’effectuer retraits et paiements en toute sérénité. «Avec cette carte, les jeunes peuvent bénéficier de taux d’intérêt préférentiels sur leurs comptes courants et d’épargne, d’ordres de virement permanents sans frais et d’une souscription gratuite au service e-Banking, afin que leurs parents puissent effectuer des transferts automatiques vers leur compte épargne et en consulter le mouvement à distance », explique Ronald Zirka, directeur marketing et banque de détail à la BLF.
La banque propose par ailleurs une carte de débit étudiée pour les jeunes de 14 à 18 ans qui peuvent ainsi, grâce à ce compte, « gérer leur argent de poche de façon indépendante et bénéficier des nombreux avantages que la BLF réserve aux jeunes », affirme M. Zirka.
Une troisième carte de débit adaptée aux besoins et attentes des jeunes de 18 à 25 ans est également disponible. « Désormais, jeunes adultes, les 18-25 ans, peuvent bénéficier en toute liberté de tous les services que la BLF met à leur disposition avec des conditions préférentielles et des avantages indéniables qui leur sont réservés, dont le iLoan, le Bike Loan et le Motor Loan », souligne M. Zirka.

Prêts-études et bourses
Les étudiants peuvent en outre financer leurs études grâce à des « prêts-études » mis à leur disposition par la BLF, et même des bourses. « La banque offre aux jeunes un prêt-études à un taux d’intérêt préférentiel pour le financement de leurs études universitaires au Liban et à l’étranger. Ils peuvent également obtenir le financement de leurs frais de séjour à l’étranger », ajoute Ronald Zirka.
 « Chaque année, poursuit-il, la BLF offre des bourses scolaires et universitaires en lançant des offres promotionnelles et ponctuelles dans le cadre de son prêt-études. La banque propose aussi le financement de bourses à l’adresse des étudiants de l’Université Saint-Joseph (USJ), ainsi que des bourses scolaires en collaboration avec le Conseil grec-catholique. »

Offres et réductions
Les détenteurs d’une des trois cartes « Lucky to be Young » pourront par ailleurs accéder à des offres de réduction dans divers établissements, sur simple présentation de leur carte.
« La BLF s’est alliée à plus de 57 partenaires pour offrir des réductions spéciales à ses jeunes clients. Nous travaillons continuellement à élargir notre réseau de partenaires avec les restaurants et magasins les plus fréquentés par les jeunes tels que Crepaway, Classic Burger Joint, Joué Club, Sud, Couqley, Jennyfer, la bijouterie Mouawad, et d’autres encore», indique le directeur marketing et banque de détail.
Et d’ajouter : « Les jeunes sont toujours “Lucky” d’être “Young” avec la BLF. Outre les produits et services que la banque leur dédie, elle organise tout au long de l’année des activités en tout genre afin de les aider dans leur développement personnel et professionnel et de leur offrir de magnifiques moments de loisir. »
La BLF a ainsi organisé au cours des dernières années des ateliers, formations, conférences, journées portes ouvertes, excursions, spectacles, concerts, jeux… qui ont concerné plus de 120 000 jeunes.

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué