Rechercher
Rechercher

Économie - Finances publiques

Yémen : premier budget officiel après une aide saoudienne

Le Yémen, pays en guerre dont l’économie est agonisante, a annoncé hier son premier budget depuis la conquête de sa capitale par des rebelles en 2014 et l’annonce d’un transfert massif de fonds (deux milliards de dollars) par l’Arabie saoudite au gouvernement retranché dans le Sud.
Le Premier ministre yéménite Ahmad ben Dagher a indiqué sur sa page Facebook que le gouvernement, qui opère depuis Aden (Sud), avait approuvé pour 2018 un budget de 1 500 milliards de rials (3,9 milliards de dollars) avec des revenus projetés à 978 milliards de rials (2,6 milliards de dollars au taux de change officiel).
Ce budget fait apparaître un déficit de 1,3 milliard de dollars sur la base d’un taux de change officiel de 380 rials pour un dollar, alors que le taux du marché se situe à 450 rials pour un dollar.
Dans ses déclarations, M. ben Dagher décrit une situation alarmante pour l’économie du Yémen, pays le plus pauvre du Moyen-Orient, affirmant que la production de pétrole et de gaz est à l’arrêt du fait de la guerre. Il a accusé les rebelles d’avoir « pillé » les réserves en devises étrangères.


Le Yémen, pays en guerre dont l’économie est agonisante, a annoncé hier son premier budget depuis la conquête de sa capitale par des rebelles en 2014 et l’annonce d’un transfert massif de fonds (deux milliards de dollars) par l’Arabie saoudite au gouvernement retranché dans le Sud.Le Premier ministre yéménite Ahmad ben Dagher a indiqué sur sa page Facebook que le gouvernement,...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut