Dernières Infos

La tempête Eleanor est arrivée sur la France avec des vents à plus de 100 km/h

AFP
03/01/2018

La tempête Eleanor, qui doit balayer la moitié de la France après avoir dépassé le nord du Royaume-Uni, a touché dans la nuit de mardi à mercredi les côtes françaises avec des vents à plus de 100 km/h, a annoncé Météo-France.

En raison de ces rafales, la circulation des campings-cars, des véhicules tractant une caravane, des poids-lourds à vide, des motos et des piétons est interdite dans les deux sens sur le pont de Normandie et le viaduc du Grand Canal (ouest), a indiqué Bison Futé.

Les vents devaient continuer à souffler en rafales dans les prochaines heures, atteignant aussi 90 à 110 km/h dans l'intérieur des terres et jusque 110 à 120 km/h, voire 130 km/h très localement sur les côtes. Puis Eleanor se propagera jusqu'au nord-est du pays et la Corse dans la matinée de mercredi.

Dans les Alpes du Nord, les vents vont se renforcer surtout à partir de mercredi matin pour atteindre 100 km/h en montagne, aux altitudes moyennes (stations de ski) et de 120 km/h à 180 km/h à de plus hautes altitudes.
La station de Val Thorens (Savoie) a annoncé la fermeture de la partie haute de son domaine skiable mercredi et jeudi, le vent s'ajoutant aux chutes de neiges exceptionnelles attendues.

En Corse, à partir de la mi-journée mercredi et dans la soirée, les vents deviendront "violents", avec des rafales attendues de 120 à 200 km/h selon les endroits.

Face à cette tempête arrivant du nord de l'Irlande, 48 départements français on été placés en vigilance orange de mardi minuit à mercredi minuit, en Bretagne, en région parisienne, dans les Hauts-de-France (nord), dans le Grand-Est, en Bourgogne-Franche-Comté (centre-est), dans les Alpes du Nord et en Corse.
Presque tous les départements du littoral nord sont d'autre part placés en vigilance orange vagues-submersion.

Eleanor est la quatrième tempête à toucher le pays depuis début décembre, après Ana, Bruno et Carmen. Cette dernière a quitté la France dans la nuit de lundi à mardi, laissant plusieurs milliers de foyers privés d'électricité.

Depuis le 1er décembre, Météo France et ses homologues espagnol et portugais baptisent les tempêtes susceptibles de toucher l'un des trois pays, selon une liste de noms établie en coopération, et par ordre alphabétique.
"David" était le suivant sur la liste, mais le nouveau système prévoit aussi qu'en cas de tempête touchant d'abord l'Irlande ou la Grande-Bretagne, c'est le nom choisi par leurs services qui s'impose. Eleanor a été baptisée par les services météo irlandais, a noté Météo France, se réservant la possibilité d'utiliser "David" pour une prochaine tempête.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre la crise économique et financière et l’implantation des Palestiniens...

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants