Dernières Infos

Le milliardaire chinois Guo Wengui déterminé à "changer le régime" chinois

AFP
09/12/2017

Le milliardaire chinois Guo Wengui, qui a demandé l'asile aux Etats-Unis après avoir accusé de corruption des responsables de son pays, veut maintenant "changer le régime chinois" et l'amener vers la démocratie, a-t-il indiqué à l'AFP.
"Je veux essayer d'arriver à un Etat de droit, d'arriver à la démocratie, à la liberté, c'est mon but ultime, un changement du régime", a-t-il expliqué dans un récent entretien depuis son luxueux appartement new-yorkais face à Central Park.
M. Guo --qui dit avoir 47 ans malgré une incertitude sur sa date de naissance, en pleine révolution culturelle-- a affirmé avoir déjà rencontré "dix fois" Steve Bannon, l'ex-conseiller de Donald Trump qui plaide pour que Washington fasse de la "guerre économique" avec Pékin une priorité.
Pour parvenir à son objectif, si possible "d'ici trois ans", M. Guo compte lancer avant fin décembre "une plateforme médiatique" pour exposer les travers du régime communiste.
Depuis déjà plusieurs mois, il inonde les réseaux sociaux d'accusations de corruption à l'encontre de l'élite de la Chine populaire.
Mais son compte Twitter, suivi par près de 480.000 personnes, a fait l'objet de blocages à répétition depuis la tenue du Congrès du Parti communiste chinois en octobre, a-t-il relevé. Et il attend désormais l'avènement de sa "plateforme".
"Personne ne peut m'arrêter, j'ai beaucoup d'argent pour ça", a-t-il dit, confiant avoir parlé de son projet avec Steve Bannon, qui a fait du site d'informations Breitbart News une référence de l'"alt-right" américaine.
"C'est un des meilleurs spécialistes de politique internationale que je connaisse, un des rares Occidentaux à comprendre vraiment l'Asie", a relevé le milliardaire chinois.
Il a par ailleurs confirmé des informations du Wall Street Journal selon lesquelles il avait reçu en mai la visite d'agents du gouvernement chinois dans son appartement. D'après lui, ils n'ont qu'un objectif: "Me faire taire", que "j'arrête d'exposer les responsables corrompus".
"J'ai les enregistrements de plus de 100 heures de conversations", s'est-il réjoui. "Pour eux, la menace est trop grande!".
Deux de ses frères et beaucoup de ses anciens employés ont été emprisonnés depuis son départ de Chine à l'été 2014, mais il se sent en sécurité aux Etats-Unis et confiant sur le fait qu'il obtiendra bientôt l'asile politique.
"Plusieurs personnes m'ont assuré que j'étais totalement en sécurité ici, que ma demande serait acceptée. L'une d'entre elles m'a même dit, +Ils t'envelopperont dans le drapeau américain+".

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : un nœud, trois phases et beaucoup de complications...

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué