Rechercher
Rechercher

À La Une - Etats-Unis

Ingérence russe : Trump nie avoir demandé au FBI d'abandonner l'enquête sur Flynn

Le président américain a dénoncé "de fausses informations couvrant un autre mensonge de Comey", l'ancien directeur du FBI.

Le président américain Donald Trump, le 2 décembre 2017. AFP / MANDEL NGAN

Le président américain Donald Trump a nié dimanche avoir demandé au FBI d'abandonner l'enquête sur son ex-conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn, qui a plaidé coupable d'avoir menti dans l'affaire des ingérences russes lors de la dernière présidentielle.

"Je n'ai jamais demandé à Comey d'abandonner l'enquête sur Flynn. Encore de fausses informations couvrant un autre mensonge de Comey", a tweeté M. Trump.

 

 

Lors d'une audition début juin devant le Sénat, l'ancien directeur du FBI James Comey avait affirmé que Donald Trump lui avait personnellement demandé d'enterrer l'enquête visant Michael Flynn.

Samedi, Donald Trump avait réaffirmé qu'il n'y avait eu "aucune collusion" de son équipe de campagne lorsqu'il briguait la Maison Blanche avec la Russie, et montré du doigt le département de la Justice, ainsi que son ex-rivale démocrate Hillary Clinton.

Vendredi, Michael Flynn a plaidé coupable, devant un juge fédéral à Washington, d'avoir notamment fait de fausses déclarations aux enquêteurs sur ses conversations avec l'ambassadeur de Russie aux Etats-Unis, Sergueï Kisliak.

L'enquête sur l'affaire russe continue d'empoisonner le mandat du président américain au point de faire de l'ombre à sa première grande réforme, adoptée dans la nuit de vendredi à samedi par le Sénat avec de gigantesques baisses d'impôts à la clé.

L'enquête du procureur spécial Robert Mueller sur l'ingérence de Moscou dans la présidentielle américaine de 2016 menace toutefois le 45e président des Etats-Unis. S'il parvenait à prouver une collusion avec la Russie ou une entrave à la justice, une procédure de destitution ne pourrait être exclue.

 

 

Lire aussi

"Que le droit jaillisse comme une source": l'ex-directeur du FBI nargue Trump

Trump, agacé par l'affaire russe, s'en prend à son ministère de la Justice

Quand Manafort tombe dans le « Al Capone trap »


Le président américain Donald Trump a nié dimanche avoir demandé au FBI d'abandonner l'enquête sur son ex-conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn, qui a plaidé coupable d'avoir menti dans l'affaire des ingérences russes lors de la dernière présidentielle.
"Je n'ai jamais demandé à Comey d'abandonner l'enquête sur Flynn. Encore de fausses informations couvrant un autre...

commentaires (4)

RIEN NE SERT DE NIER !

DENIONS LA CENSURE.GARDONS NOS LIBRES EXPRESSIONS.

20 h 42, le 03 décembre 2017

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • RIEN NE SERT DE NIER !

    DENIONS LA CENSURE.GARDONS NOS LIBRES EXPRESSIONS.

    20 h 42, le 03 décembre 2017

  • Le peu de temps qu'il lui restera à passer au cirque, ce BOUFFON VA l'utiliser à transférer son ambassade à Jérusalem.

    FRIK-A-FRAK

    19 h 26, le 03 décembre 2017

  • CERF AUX ABOIS !

    DENIONS LA CENSURE.GARDONS NOS LIBRES EXPRESSIONS.

    18 h 02, le 03 décembre 2017

  • Avec Trump et son esprit contradictoire , il ne cesse d'étonner le monde avec sa politique vraiment bizarre .

    Antoine Sabbagha

    17 h 07, le 03 décembre 2017

Retour en haut