Liban

« Pour que les mères de la Békaa cessent de pleurer leurs enfants... »

Développement

Sous impulsion de l'ordre de Malte et de son association libanaise, et grâce à l'ambassade d'Allemagne et de Malteser International, un centre de soins primaire de Deir el-Ahmar va se transformer en hôpital.

Fady NOUN | OLJ
20/10/2017

Le rêve de l'évêque maronite de Deir el-Ahmar, Mgr Hanna Rahmé, va enfin se réaliser. L'agglomération où il a son siège épiscopal ainsi que l'un des sanctuaires mariaux les plus visités du Liban abritera dans un proche avenir un hôpital de standing national, grâce à un concours de bonnes volontés où l'ordre de Malte a joué un rôle de premier plan.

L'hôpital à venir n'est, pour le moment, qu'un centre de soins primaire et d'urgence hébergé par un hôpital en projet dont les bâtiments sont toujours en développement.
Grâce à un financement du gouvernement allemand et de Malteser International, la « Croix-Rouge » de l'ordre de Malte, et en coopération avec l'évêché maronite, le centre primaire va être, dans un premier temps, renforcé et équipé de diverses spécialités de base : laboratoires d'analyse de jour et de nuit, radiologie, urgences et possibilités de transferts vers d'autres hôpitaux. Il abritera aussi cinq lits de jour.
Ce renforcement des capacités du centre s'étendra sur 40 mois, après lesquels l'hôpital proprement dit, d'une capacité de 60 à 80 lits, devrait avoir commencé à fonctionner.

Le coup d'envoi du projet de renforcement du centre a donné lieu à une cérémonie à laquelle se sont associés, hier, les ministres de la Santé et des Affaires sociales, Ghassan Hasbani et Pierre Bou Assi, le grand maître de l'ordre de Malte, frère Giacomo Dalla Torre, et ses principaux collaborateurs, l'ambassadeur d'Allemagne, Martin Huth, l'Association libanaise des chevaliers de Malte conduite par son président Marwan Sehnaoui, l'évêque maronite du lieu, et, surprise de dernière minute, le recteur de l'Université Saint-Joseph, le Pr Salim Daccache s.j. L'USJ apportera son concours à la réussite du projet, en mettant à sa disposition ses ressources humaines et médicales, et son savoir-faire managérial.

 

(Lire aussi : L’Association libanaise des chevaliers de Malte honore Mona Hraoui et Rabab Sadr)

 

Les mères de la Békaa
Le premier à se féliciter de cette grande nouvelle a été l'évêque maronite de Deir el-Ahmar, qui a dit espérer ainsi que « les mères de la Békaa ne vont plus pleurer la mort de leurs enfants en route pour l'hôpital le plus proche »...
Mgr Rahmé a également remercié l'État et les sœurs de la Sainte Famille, dont le concours a été indispensable pour que le projet d'hôpital voie le jour. Il a également remercié l'ordre de Malte et l'ambassade d'Allemagne pour leur indispensable concours.
Pour sa part, le ministre de la Santé, Ghassan Hasbani, a proposé sa vision d'avenir de la médecine au Liban, par le biais de la télémédecine, à laquelle les Libanais pourront avoir recours, en joignant les hôpitaux gouvernementaux.

 

(Lire aussi : L’Ordre souverain de Malte et le Saint-Siège en parfaite harmonie)

 

De son côté, l'ambassadeur d'Allemagne, Martin Huth, s'est félicité de la contribution de son pays « au renforcement des sociétés d'accueil des réfugiés » et rappelé que son pays est engagé aussi dans des projets de renforcement des infrastructures scolaires, de l'extension du réseau d'eau potable et de « l'aide aux catégories sociales les plus fragiles ». Son pays, a-t-il rappelé, est l'un des principaux participants du projet « Race » pour la scolarisation des jeunes Syriens et Libanais.

Enfin, Marwan Sehnaoui a rappelé que l'Association des chevaliers de Malte qu'il préside est complètement « apolitique » et que son ordre du jour est « l'homme et sa dignité » sans distinction de race, de classe ou d'appartenance religieuse. « L'ordre de Malte au Liban, présent du Nord au Sud, et d'Est en Ouest, se transforme petit à petit en instrument de convivialité et de paix, en bâtisseur de ponts de fraternité », s'est-il enfin félicité. « Nous œuvrons en étroite collaboration avec l'État libanais, avec le ministère de la Santé et la société civile, en harmonie avec toutes les communautés », a rappelé M. Sehnaoui, qui a remercié le président Michel Aoun, qui avait reçu en début de matinée les principaux responsables de l'ordre de Malte, en route pour la Békaa.

Enfin, le président (« grand maître ») de l'ordre de Malte, qui, rappelons-le, est un antique ordre religieux dont la vocation est désormais purement hospitalière, a rappelé que l'Association des chevaliers de Malte qui relève de l'ordre est active au Liban depuis 40 ans, et que notre pays peut compter sur l'appui constant de son ordre. « Le Liban est un pays qui nous est cher, et il continuera de recevoir notre attention et nos prières », a-t-il noté.

 

(Lire aussi : Fady Noun, « croix du Mérite » de l’Association des chevaliers de Malte)

 

Les cèdres du Barouk
Mercredi, la délégation internationale officielle de l'ordre de Malte et l'Association des chevaliers de Malte avaient inspecté le centre médico-social de l'association à Kefraya (Békaa-Ouest) avant de se rendre à la réserve des cèdres du Barouk, puis au Barouk même, pour y rencontrer les responsables du centre médico-social gratuit de la Fondation cheikh Abou Hassan Aref Halaoui. Moments de grande émotion avec la consécration d'une colline abritant un bosquet de cèdres aux noms des principaux responsables de l'ordre de Malte, ainsi que la pose de la première pierre d'un nouvel édifice que la fondation druze et l'Association des chevaliers de Malte géreront en commun, au service de de la population du Chouf.

 

Lire aussi

Comment l’Ordre de Malte a dû calmer le jeu avec le pape François

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Des législatives internes et des enjeux externes

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Douze à l’heure

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.