X

À La Une

Attaques de l'EI dans la province de Homs : au moins 73 combattants du régime tués

Syrie

Les assauts de l'organisation ultraradicale, acculée de toutes parts en Syrie, ont eu lieu à Chola, près de Deir ez-Zor, ainsi qu'au sud de la ville d'al-Soukhna.

OLJ/AFP
29/09/2017

Au moins 73 membres des forces du régime syrien ont été tués jeudi dans des attaques surprise du groupe Etat islamique (EI) contre des barrages dans une zone désertique, rapporte vendredi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'organisation ultraradicale, acculée de toutes parts en Syrie, a revendiqué l'attaque dans un communiqué, affirmant que plusieurs de ses combattants avaient lancé un assaut sur des positions au sud de la ville d'Al-Soukhna, dans la province de Homs (centre), faisant des dizaines de morts parmi les militaires.
Ces attaques ont été menées le jour de la diffusion par l'EI d'un enregistrement audio attribué à son chef, Abou Bakr al-Baghdadi, dans lequel ce dernier a appelé ses combattants, en déroute également en Irak, à "résister" et à multiplier les attaques contre leurs ennemis.

D'après l'OSDH, "les premières attaques ont été menées contre des barrages des troupes loyalistes à Chola", une localité proche de la ville de Deir ez-Zor, dans l'est de la Syrie.
L'EI est la cible de deux offensives distinctes visant à le chasser de Deir ez-Zor et de la province du même nom, la dernière qu'il contrôle en Syrie.
L'une est menée par les troupes du régime syrien appuyées par la Russie, l'autre par une alliance arabo-kurde soutenue par Washington.

"L'EI a ensuite mené une série d'attaques contre des barrages le long de l'autoroute allant de Chola jusqu'au sud d'Al-Soukhna", a précisé l'OSDH.
Cette autoroute se situe dans la Badiya, le grand désert syrien qui s'étend sur plusieurs provinces du pays en guerre.

 

(Lire aussi : Un général russe tué lors d’un bombardement de l’EI près de Deir ez-Zor)

 

Avec l'appui des frappes russes, le régime avait chassé l'EI de la majeure partie du désert mais les jihadistes contrôlent encore un territoire désertique dans les provinces de Homs et Deir ez-Zor.
Un média d'Etat syrien n'a pas évoqué la mort de soldats mais a indiqué que l'armée avait "fait face à une attaque menée par le groupe terroriste Daech sur l'autoroute entre Deir ez-Zor et Palmyre, dans la Badiya", en utilisant un acronyme en arabe de l'EI.

L'agence officielle Sana a indiqué que l'armée avait infligé "de lourdes pertes dans les rangs des jihadistes", ajoutant que des unités "travaillaient à nettoyer la zone des derniers terroristes et à sécuriser l'autoroute".
Selon l'OSDH, au moins 45 jihadistes ont été tués dans ces combats.

Abou Bakr al-Baghdadi avait appelé jeudi les combattants de l'EI à "faire preuve de patience et résister face aux infidèles", en référence aux nombreux pays qui combattent le groupe ultraradical en Irak et en Syrie.
Malgré ses revers, le groupe parvient à mener des attaques dans ces deux pays ainsi qu'à organiser des attentats en Europe.
La guerre complexe en Syrie impliquant de multiples acteurs a fait plus de 330.000 morts depuis 2011.

 

Lire aussi
De retour à Raqqa, des habitants pleurent une ville totalement défigurée

 

Pour mémoire
L’armée assiège complètement l’EI dans la région de la badiya

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ILS TOMBENT COMME DE SIMPLES MOUCHES EUX ET LEURS ACCESSOIRES SI LE RUSSE N,ETAIT PAS LA POUR BATAILLER A LEUR PLACE...

Antoine Sabbagha

Lourd bilan contre un régime toujours super fragile sans la Russie .

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Avec le début de la prospection, le Liban face à de nouvelles perspectives

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

À table

Quatre mouloukhyés à goûter

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants