Rechercher
Rechercher

À La Une - sur le net

Les Saoudiennes autorisées à conduire : Sur Twitter, les réactions fusent, sur tous les tons

"Montez dans vos voitures et conduisez! Continuez à conduire jusqu'à ce que vous serez hors du pays".

Sur Twitter, nombreux sont ceux à saluer la décision saoudienne d'autoriser les femmes à conduire.

L'annonce historique, mardi soir, de la décision du roi Salmane d'autoriser les femmes à conduire, n'a pas manqué de faire réagir les internautes. Sur Twitter notamment, le décret royal "permettant de délivrer des permis indifféremment aux hommes et aux femmes", une mesure qui devrait entrer en vigueur en juin 2018, a fait réagir. Sur tous les tons.

 

 

En raison de l'interdiction de conduire, de nombreuses femmes avaient recours aux service d'Uber pour se déplacer en Arabie saoudite.

 

De nombreux internautes expriment simplement leur joie, après l'annonce saoudienne :

 

 

 

 

 D'autres internautes manient l'ironie :

"L'Arabie saoudite a levé l'interdiction de conduire aux femmes. Montez dans vos voitures et conduisez! Continuez à conduire jusqu'à ce que vous soyez hors du pays".

 

Certains twittos font de l'humour :

 "Voila la première Saoudienne à son arrivée pour son test de conduite". 

 

Dans d'autres commentaires, on rabâche les blagues classiques sur la prétendue maladresse des femmes au volant :

 

"Je mettais mon mascara, je ne faisais pas attention".

 

"Allô papa? Le centre commercial m'est rentré dedans".

 

D'autres twittos remettent l'annonce saoudienne dans un cadre géopolitique plus large :

 

"L'Arabie permet aux femmes de conduire à partir de 2018. On ne sait pas encore quand les Saoudiens prévoient de permettre au peuple yéménite de vivre", écrit un internaute en référence à la guerre au Yémen qui oppose les forces soutenues par l'Arabie saoudite à l'alliance entre les houthis et l'ancien président Ali Abdallah Saleh.

 

Certains, encore, appellent à ne pas oublier celles qui se sont battues pour décrocher ce droit pourtant si basique :

"N'oublions pas Loujain Hathloul et Maysaa Alamoudi qui avaient protesté pour que l'interdiction soit levée et qui ont été emprisonnées pour cela".

 

Des militantes luttaient, depuis les années 1990, pour le droit de conduire en Arabie saoudite. Ces dernières années, de nombreuses femmes de l'élite saoudienne, qui pouvaient conduire à Londres ou à Dubaï mais pas à Riyad, avaient tenté de braver cette interdiction en Arabie saoudite mais avaient elles aussi, été systématiquement arrêtées.

 

"A toutes les femmes en Arabie: je n'ai d'autres mots autre que : vous avez gagné", écrit une blogueuse.

 

 

"Rien ne sera plus jamais pareil en Arabie saoudite, et dans la société saoudienne. Ce n'est que le début", se félicite un internaute. 

 

 Un hommage aux activistes qui se sont battues pour ce droit.

 

La communauté internationale et de nombreuses personnalités ont salué la décision historique du royaume saoudien qui était jusqu'ici le seul pays au monde à interdire le volant aux femmes.



 "Je salue la décision saoudienne. C'est pas important, dans la bonne direction", écrit Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU.

 

"La décision du roi Salmane Ben Abdel Aziz est une décision historique. Félicitations à tous les Saoudiens en espérant davantage de progrès et de modernité", écrit le Premier ministre libanais, Saad Hariri.

 

 "C'est une journée historique pour les femmes en Arabie saoudite", écrit Ivanka Trump.

 

"Félicitations à toutes les femmes en Arabie", écrit Kris Jenner avec une photo du célèbre poster américain sur lequel la femme a été voilée pour l'occasion.

 

 

Lire aussi
"C'est un jour très heureux !" : la décision de Riyad d'autoriser les femmes à conduire saluée


L'annonce historique, mardi soir, de la décision du roi Salmane d'autoriser les femmes à conduire, n'a pas manqué de faire réagir les internautes. Sur Twitter notamment, le décret royal "permettant de délivrer des permis indifféremment aux hommes et aux femmes", une mesure qui devrait entrer en vigueur en juin 2018, a fait réagir. Sur tous les...

commentaires (1)

PAS APRES PAS LA SAOUDITE SORTIRA DU PROFOND OBSCURANTISME VERS UN OBSCURANTISME MOINS PROFOND... L,IRAN, LA DEUXIEME FACE DE LA MEME MONNAIE Y PLONGE DE TOUT SON POIDS... HIER ILS ONT CONDAMNE A LA PEINE CAPITALE UN ORGANISATEUR DE PARTOUSES... LA PEINE EST ABERRANTE POUR UN TEL DELIT !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

14 h 20, le 27 septembre 2017

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • PAS APRES PAS LA SAOUDITE SORTIRA DU PROFOND OBSCURANTISME VERS UN OBSCURANTISME MOINS PROFOND... L,IRAN, LA DEUXIEME FACE DE LA MEME MONNAIE Y PLONGE DE TOUT SON POIDS... HIER ILS ONT CONDAMNE A LA PEINE CAPITALE UN ORGANISATEUR DE PARTOUSES... LA PEINE EST ABERRANTE POUR UN TEL DELIT !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    14 h 20, le 27 septembre 2017

Retour en haut