X

Campus

Nancy Abi Khalil : enseigner la paix pour contribuer à la création d’un monde meilleur

Libre cours
09/09/2017

« Les guerres prennent naissance dans l'esprit des hommes, c'est dans l'esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix. » C'est avec ces mots extraits de l'acte constitutif de l'Unesco que Nancy Abi Khalil, chef du département de français à l'Université des arts, des sciences et de la technologie au Liban (AUL), a expliqué l'importance de l'enseignement de la paix aux soixante-dix-sept stagiaires inscrits au module « Enseigner la paix : des aspects linguistiques à la mise en place de projets de classe ». Cette formation, d'une durée de quinze heures étalées sur une semaine, conçue et dispensée par la jeune enseignante libanaise, début août à Nice, dans le cadre des formations offertes par les Universités du monde, a attiré un grand nombre d'enseignants de français langue étrangère en provenance des quatre coins de la planète, notamment des États-Unis, du Canada, de la Corée du Sud, du Japon, de la Roumanie, de la Tunisie, de la Jordanie...

« Lorsque le comité scientifique m'a sollicitée pour proposer une formation, je me suis demandé : Dans ce monde si agressif et violent, peut-on utiliser l'enseignement du français pour faire avancer le combat en faveur de la paix ? » se rappelle la jeune ambassadrice des Universités du monde au Liban. La réponse s'est rapidement imposée. « Peu importe la méthode d'enseignement, on peut promouvoir la culture de la paix à travers l'apprentissage de la langue française. » Nancy Abi Khalil en est convaincue. Et c'est cette conviction que la jeune formatrice libanaise veut transmettre aux autres enseignants de français partout au monde. Outre les compétences linguistiques, Nancy propose aux formateurs d'inculquer à leurs étudiants la tolérance, l'acceptation de l'autre, la solidarité. « De classe en classe, je répétais la citation de Mandela : l'éducation est l'arme la plus puissante pour changer le monde », raconte-t-elle, positive.

Pour atteindre ses objectifs, Nancy Abi Khalil soigne le fond et la forme. Elle porte des tee-shirts qui arborent des citations sur la paix : « Vous voulez la paix : créez l'amour » ; « Si vous voulez la paix, travaillez pour la justice »; « La seule façon d'apporter la paix au monde est d'apprendre soi-même à vivre en paix »... Elle confectionne des badges, crée des puzzles, organise des jeux ludiques. « J'ai essayé de motiver autant que possible les apprenants », confie-t-elle. Et elle a réussi à retenir leur attention, à éveiller leur enthousiasme, à les convaincre de la nécessité d'agir pour un monde plus humain, pour des relations interculturelles plus saines, pour un lendemain meilleur.

Par ailleurs, dans un geste symbolique mais très significatif, Nancy Abi Khalil fait circuler une pétition pour la paix dont le texte affirme : « Enseignants de paix dans le monde, nous nous engageons à cultiver les graines de paix dans le cœur et l'esprit de nos étudiants afin qu'une génération de paix et de liberté puisse germer en dépit des cruautés. » À la grande joie de la formatrice, elle récoltera les signatures de tous.

Bonjour du Liban

« Les Universités du monde proposent des formations innovantes aux enseignants de français du monde entier qui viennent passer une ou deux semaines à Nice pour se former et pour découvrir la ville », précise Nancy Abi Khalil qui, elle, a découvert cette plateforme en 2016. « J'y avais participé en tant qu'observatrice. Une magnifique expérience », confie-t-elle avant d'ajouter : « C'est lors de mon séjour à Nice que j'ai été nommée ambassadrice des Universités du monde au Liban. » Une mission que cette citoyenne du monde, passionnée par le français, prend à cœur. Parmi ses responsabilités : réunir autour de ce projet un grand nombre d'enseignants de français en provenance de toutes les universités du Liban et lancer Bonjour du Liban sur le web.

Après trois mois d'efforts, Nancy Abi Khalil réussit à former un noyau d'enseignants issus des Universités antonine, libanaise, islamique, libano-francaise, libano-americaine ainsi que de l'AUL. Le site web verra bientôt le jour. Son objectif : promouvoir le Liban à travers des exercices de français.

Pour en savoir plus sur les Universités du monde :
https ://www.universitesbonjourdumonde.com/

Lire aussi à la une

Retour à la page "Campus"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.