X

Liban

L’adieu officiel aux soldats-martyrs aura lieu vendredi

Hommage
Hoda CHÉDID | OLJ
06/09/2017

Le Liban et son armée tourneront vendredi une des pages du terrorisme dans le pays, lors d'une cérémonie qui se tiendra à 10h30 au ministère de la Défense (Yarzé), pour rendre hommage aux dix soldats-martyrs dont les corps ont été retrouvés après la bataille de « l'Aube des jurds » et dont l'identité doit être définitivement déterminée ce matin grâce aux tests ADN.

L'événement devait se dérouler demain, mais il a été ajourné en raison de la visite au Liban du président centrafricain, Faustin Archange-Touadéra. Une séance du Conseil des ministres présidée par M. Hariri est par ailleurs prévue demain jeudi à 11h30.
Au cours de la cérémonie, à laquelle participeront le président de la République, Michel Aoun, ainsi que des responsables politiques et des parents des soldats tués, le commandant en chef de l'armée, Joseph Aoun, prononcera une allocution de circonstance.

Concernant la présence du chef de l'État à l'événement, des sources militaires insistent sur son importance et sur l'ampleur du soutien politique et moral qu'elle procure, d'autant que M. Aoun s'était déjà rendu au ministère de la Défense pour superviser, à partir de la salle d'opérations, les déplacements du premier char militaire lors du lancement de l'attaque contre l'organisation de l'État islamique dans les jurds du Qaa et de Ras Baalbeck. Pour ces sources, si l'institution militaire se conforme aux décisions politiques du gouvernement, il reste qu'elle tire sa force du support inédit que lui fournit l'actuel chef suprême des forces armées.

En dépit de l'amertume suscitée par la mort des soldats enlevés et celle de sept autres tombés lors de la dernière bataille, il reste qu'en termes de victoire, la troupe a des considérations et calculs qui diffèrent totalement du chahut politique alimenté par la question de l'exfiltration des éléments de l'EI suite à l'accord conclu entre ce groupe, le Hezbollah et le régime syrien, et par celle de l'enquête sur l'enlèvement des soldats en 2014.

D'un point de vue militaire, les unités de l'armée sont chargées d'une mission qu'elles exécutent avant de retourner dans leurs casernes, cela sans qu'elles soient concernées par les rivalités politiques, souligne-t-on dans les milieux de l'armée. En résumé, précise-t-on, l'armée a réalisé une victoire en nettoyant les jurds du terrorisme et en récupérant les corps des soldats-martyrs.

Maintenant que la mission est accomplie, la troupe va se préoccuper de l'intérieur du territoire en poursuivant toutes les cellules terroristes dormantes et en se redéployant au Sud, indiquent les mêmes sources militaires. Tous les jurds de la Békaa-Nord sont maintenant aux mains de l'armée, à qui le Hezbollah a cédé les positions et sites sur les hauteurs de Ersal. La troupe se repositionne jusqu'aux frontières avec la Syrie. Des travaux d'édification de postes militaires dans ces positions viennent d'ailleurs d'être entamés, en prévision des conditions climatiques dures, notamment en saison de neige et de gel.

 

----

Les résultats des tests ADN attendus ce matin

 

Le commandement de l'armée annoncera aujourd'hui à 10 heures les résultats des tests ADN relevés sur les corps des soldats découverts à Wadi el-Debb, a rapporté hier l'Agence nationale d'information. L'identité génétique des corps sera ainsi déterminée, et l'on saura alors avec certitude si ces corps sont bien ceux des soldats qui avaient été enlevés par l'organisation de l'État islamique. On apprend par ailleurs que le président de la République, Michel Aoun, recevra dès 9h30, au palais de Baabda, les parents des militaires tués.

 

Lire aussi

Militaires otage exécutés : Jreissati lance le processus judiciaire

De l'air, de l'air... L'édito de Issa GORAIEB

Aoun à l'ONU pour préserver « le Liban, vivier des civilisations et modèle de tolérance », le décryptage de Scarlett Haddad

Hussein Youssef : Nos enfants sont notre fierté

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Sarkis Serge Tateossian

Le plus bel hommage à tous les militaires libanais tombés sur le champs des batailles, serait "l’Unité" du pays.

Le plus bel hommage aux soldats libanais, serait d'offrir au peuple libanais des conditions de vie seines, convenables, à qui l'électricité, et l'eau ne manquent pas, les hôpitaux et les soins seraient accessibles à tous etc etc ....

Un grand respect à nos militaires tombés pour nous offrir la liberté et l'indépendance.
Le chemin est encore long mais c'est le seul qui vaille.
Respects

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ET LES SOLDATS MASSACRES ET/OU ENLEVES PAR LE REGIME SYRIEN... 3ALA ALLAH ? ON CLASSE ET ON OUBLIE ?

gaby sioufi

aurais-je rate qq chose ?
les media parlaient des corps de 8 soldats assassines par les copains de nasrallah !
ce jour, je lis qu'ils etaient au nombre de 10 !!

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants