Dans la presse

Israël accuse un officier libanais d'être un "agent" du Hezbollah : "informations fabriquées", répond Beyrouth

L'armée libanaise riposte dans un communiqué. 

 

Selon Israël, un officier libanais au Liban-sud serait un agent du Hezbollah. Photo d'archives AFP.

L'armée libanaise riposte dans un communiqué. 

 

En réaction à des accusations israéliennes selon lesquelles un officier libanais au Liban-sud serait un agent du Hezbollah, l'armée libanaise a affirmé samedi dans un communiqué qu'il s'agissait d'"informations fabriquées" et qu'elle comptait y "répondre en prenant les mesures légales nécessaires".

"Il revient à l'armée seule de déterminer la fonction de ses officiers", ajoute le communiqué selon lequel la troupe "travaille en coopération avec la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) pour mettre en œuvre les dispositions de la résolution 1701".

Le quotidien Yedioth Aharonoth avait rapporté vendredi qu'Israël a demandé à la Finul de retirer un officier de l'armée libanaise se trouvant à la tête d'un poste de commandement à la frontière au Liban-sud, car il userait de sa position pour servir les intérêts du Hezbollah.

Selon Israël, le Hezbollah a "délibérément implanté Yahya Husseini au sein de l'armée libanaise afin d'accroître son influence au sein de l'armée'. Il sert "d'agent de liaison" du Hezbollah avec qui il est en "contact continu". Il reçoit des instructions du parti chiite et lui transmet des informations. 

Selon le Yedioth Aharonoth, c'est la première fois qu'un haut gradé de l'armée libanaise s'avère être un "agent du Hezbollah".

Israël s'était félicité vendredi de l'adoption cette semaine d'une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU prolongeant d'un an la mission de maintien de la paix des Casques bleus dans le sud du Liban, zone frontalière de l'Etat hébreu.

Le texte de cette résolution avait fait l'objet d'intenses tractations au mois d'août entre, d'une part, les Etats-Unis, favorables à un renforcement du mandat des soldats de la Finul, et d'autre part, la France et l'Italie qui y étaient opposées.

Depuis la fin de la guerre de juillet-août 2006 entre Israël et le Hezbollah, les Casques bleus sont garants d'un cessez-le-feu et d'un retrait israélien d'une zone tampon à la frontière israélo-libanaise. Ils doivent assurer la sécurité et aider le gouvernement libanais à asseoir son autorité dans la région.

Israël et son allié américain reprochent à la Finul de ne pas être assez active contre le Hezbollah. Ils estiment que le parti chiite amasse des armes à la frontière avec Israël afin de préparer une nouvelle guerre, après le conflit meurtrier de l'été 2006.

Présente au Liban depuis 1978, la Finul compte actuellement quelque 10.500 Casques bleus.

 

 

Pour mémoire

Négociations intensives pour un renouvellement du mandat de la Finul

Le Liban craint des modifications dans le mandat de la Finul

L'ambassadrice US à l'ONU s'en prend violemment à la Finul et à son commandant

 

L'armée libanaise riposte dans un communiqué. 


 


En réaction à des accusations israéliennes selon lesquelles un officier libanais au Liban-sud serait un agent du Hezbollah, l'armée libanaise a affirmé samedi dans un communiqué qu'il s'agissait d'"informations fabriquées" et qu'elle comptait y "répondre en prenant les mesures légales...

commentaires (7)

la peur qu'a israel du liban n'est pas nouveau !!! elle est la depuis BIEN AVANT LA PRESENCE DU HEZBOLLAH DANS LA REGION... elle a pris le nom de MOU2AWAMA ISLAMYAH FI LEBNEN avant 1983 ! MAIS CHERS LIBANAIS, SAVEZ SEULEMENT PQ ISRAEL A PEUR DU LIBAN !?! DE SON PEUPLE ET SURTOUT DE SON ARMEE?? FAITE DES RECHERCHE SUR LES PROPRIETAIRES TERRIENS LIBANAIS EN TERRE DE PALESTINE !! NOUS LIBANAIS AVONS VUE LES IDEES EXPANTIONISTE DES SIONISTES SUR LE MO ET CELA BIEN AVANT QUE LE HEZB EXISTE ... D'AILLEURS POUR MOI CELA A ETE UNE REACTION A L'UNIFICATION DU FUSILS CHRETIEN SOUS LE GRAND BACHIR

Bery tus

16 h 51, le 03 septembre 2017

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • la peur qu'a israel du liban n'est pas nouveau !!! elle est la depuis BIEN AVANT LA PRESENCE DU HEZBOLLAH DANS LA REGION... elle a pris le nom de MOU2AWAMA ISLAMYAH FI LEBNEN avant 1983 ! MAIS CHERS LIBANAIS, SAVEZ SEULEMENT PQ ISRAEL A PEUR DU LIBAN !?! DE SON PEUPLE ET SURTOUT DE SON ARMEE?? FAITE DES RECHERCHE SUR LES PROPRIETAIRES TERRIENS LIBANAIS EN TERRE DE PALESTINE !! NOUS LIBANAIS AVONS VUE LES IDEES EXPANTIONISTE DES SIONISTES SUR LE MO ET CELA BIEN AVANT QUE LE HEZB EXISTE ... D'AILLEURS POUR MOI CELA A ETE UNE REACTION A L'UNIFICATION DU FUSILS CHRETIEN SOUS LE GRAND BACHIR

    Bery tus

    16 h 51, le 03 septembre 2017

  • Et les engins d'espionnage, qu'ils mettent à l'intérieur du Liban ? les vols de ses avions ? toujours une excuse !!

    Talaat Dominique

    13 h 46, le 03 septembre 2017

  • ET PUIS QUEL EST VOTRE PROBLÈME A VOUS USURPATEURS , VOUS AVEZ BIEN DES ESPIONS PARMI NOS CITOYENS . OCCUPEZ VOUS DE VOS AFFAIRES , ON EST PLUS SOUS LES ORDRES DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE COMPOSEE DE 2 ETATS , VOYOUS EN PLUS . DOIS JE LES NOMMER ?

    FRIK-A-FRAK

    22 h 00, le 02 septembre 2017

  • Israël a en effet un seul but faire fuir les 10.500 Casques bleus.

    Antoine Sabbagha

    21 h 13, le 02 septembre 2017

  • Mais alors donc , qu'attendez vous pour attaquer mrs les poltrons ? On va pas nous l'a faire à la Nord coréenne encore ? Dimonammoniaque et YAKHONT wou basta basila.

    FRIK-A-FRAK

    18 h 02, le 02 septembre 2017

  • La logique veut que tant le projet de l’état d’Israël et de s’agrandir au dépend du sud du Liban, le Liban est en danger, vu qu’Israël justifiera son besoin de protection contre une milice surarmée classée terroriste. Une invasion sera facilement bénie par la communauté internationale et les pays arabo-sunnites, il suffit une bonne occasion et le bon moment. Situation très grave qui pend au nez de ce pays meurtri depuis 40 ans de crise, possédant un lobby diplomatique international quasi-nul.

    DAMMOUS Hanna

    17 h 02, le 02 septembre 2017

  • Et voilà ! L excuse qu Israël prendra pour tout détruire au Liban et non seulement les régions soumises au hizb.tryptique septique très réussi. Les israéliens semblent être de meilleurs joueurs d échec que nos philosophes et orateurs en chef. Depuis 5000 and on ne cesse de cumulé ruines sur ruines pour sauvegarder une réputation de pays touristique... Eh bassita.

    Wlek Sanferlou

    16 h 05, le 02 septembre 2017