X

Liban

Nasrallah : L’exécution de tout accord avec l’EI doit passer par Damas

Otages militaires

Le secrétaire général du Hezbollah met en avant une nouvelle équation : « Peuple-armée-résistance-armée syrienne ».

OLJ
25/08/2017

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, s'est employé, lors d'une intervention télévisée hier soir, à montrer la complémentarité de la bataille menée par l'armée du côté libanais de la frontière contre le groupe État islamique, et par le Hezbollah et l'armée syrienne, dans le Qalamoun, du côté syrien de la frontière.
Donnant force détails sur le déroulement de la bataille, le leader chiite n'a pas caché son mécontentement face à une occultation libanaise des combats dans le Qalamoun, accusant les États-Unis d'avoir usé de pressions sur les médias libanais pour passer sous silence « les exploits » de la résistance et de l'armée syrienne. Mais en ce faisant, c'est à l'armée libanaise qu'il a surtout adressé ce reproche, les forces régulières ayant bien précisé dès le départ qu'elles n'étaient pas concernées par ce qui se passait de l'autre côté de la frontière et que la mission de l'armée était de sécuriser les frontières libanaises et d'en chasser les combattants de l'EI. Le chef du Hezbollah, qui a révélé des « canaux de négociations » avec ce groupe en territoire syrien, a bien fait comprendre aux autorités libanaises qu'elles n'ont d'autre choix que d'engager un dialogue avec Damas si jamais elles décident de négocier avec ce groupe au sujet des soldats kidnappés.
« Ce qui a été réalisé des deux côtés libanais et syrien dans la guerre contre l'EI est très important » , a-t-il affirmé en reconnaissant que l'armée libanaise « a effectué un travail minutieux ces derniers jours avec un coût humain et matériel minimes ».
Le leader chiite a en outre affirmé que les combattants de l'EI souhaitent qu'un accord soit conclu (pour un cessez-le-feu). « Mais selon nos informations, le commandement de l'EI préfère que ses combattants meurent plutôt qu'ils évacuent la zone », a-t-il poursuivi. « Tous les facteurs d'une victoire sont réunis, ce n'est plus qu'une question de temps », a-t-il ajouté.
Après avoir révélé que « des canaux de négociations avec le groupe EI ont été ouverts à l'intérieur du territoire syrien », Hassan Nasrallah a annoncé que « le leadership syrien a accepté de négocier, l'armée syrienne et le Hezbollah tiennent au fait que le premier point de négociations avec l'EI soit celui des militaires otages » de l'EI (depuis août 20104), a-t-il révélé avant de lâcher : « Nous ne nous comportons pas comme s'il y avait deux parties mais comme s'il y en avait une seule, contrairement à certains au Liban. »
« Les autorités syriennes réagiront favorablement à tout accord avec l'EI, mais la condition du côté syrien est qu'il y ait une coopération officielle et une demande officielle (de la part du Liban) à Damas, a affirmé Hassan Nasrallah. Nous négocions pour atteindre les objectifs que nous avons placés, mais je pense que nous allons vers un règlement militaire en raison de la mentalité du commandement de l'EI à l'étranger au moment où l'EI dans le jurd veut un accord. »
« La grande réalisation qui a été accomplie jusque-là est le résultat du triptyque armée-peuple-résistance, auquel on ajoute l'armée syrienne », a dit Hassan Nasrallah.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

RECUPERONS AVANT LES LIBANAIS QUI CROUPISSENT DANS LES GEOLES SYRIENNES DES ANCIENS MASSACREURS DE NOS SOLDATS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Bery tus

ARMEE PEUPLE ÉTAT VOILA LE NOUVEAU TRIPTYQUE !! Et non YA SAYYED DAMAS EST LOIN MEME TRÈS LOIN D'ÊTRE LE PASSAGE POUR RÉCUPÉRER NOS SOLDATS !!!

Tony BASSILA

Les propos de Nasrallah sont inadmissibles. Son idée d'inclure l'armée du régime syrien dans l'équation "peuple-armée-résistance" est totalement irréaliste et inacceptable. Il aurait mieux fait de reconnaître pleinement les succès inéluctables de l'armée libanaise sur le terrain au lieu de vouloir y inclure le Hezbollah et l'armée du régime syrien. Cette bataille a clairement démontré que le Liban peut très bien se passer des combattants du Hezb qui finalement ne servent que les intérêts stratégiques régionaux de l'Iran.

Pierre Hadjigeorgiou

Ce qui se passe en Syrie ne concerne pas le Liban et encore moins l’armée! L’armée, NOTRE armée, a réalisé un exploit, un VRAI celui-ci, qui semble déranger Hassouna & co, et il veut que nos Media parle de ce que fait la Syrie? Bien sur que nos média vont se concentrer sur ce que notre armée fait et il n'est besoin de pression de personne pour ce faire. Il n'est pas donne a tous d’être des traîtres et de ce comporter avec arrogance comme le fait Hassouna. Mais rira bien qui rira le dernier car il est quelqu'un qui dit toujours: "Ma bi se7 ellel sa7i7!" Et le "Sa7i7" ce n'est autre que la victoire de la liberté contre les dictatures, de la laïcité contre la théocratie, de l'indépendance contre la soumission, de la souveraineté contre le suivisme, de l'égalité et de la justice contre les criminels qui ont conduit le pays au bord du gouffre! L'ONU et le TSL vont se réveiller bientôt... Nous verrons après s'il restera encore des pro-Syrien ou pro-Iranien ou pro-battikh dans le pays!

gaby sioufi

et voila, REBELOTTE ! nasrallah cette fois ci AUSSI, SANS SE CACHER nous soumet a un chantage des plus ignobles car jouant sur la vie des soldats de l'armee libanaise qui a su depasser et de loin le hezb dans l'art de faire la guerre, nasrallh donc , se trouvant coince,craignoirant perdre ses/leurs pretextes a tous ses sponsors aussi , ne peut plus que nous menacer comme a chaque coup.
MERCI aux portes voix de la moumanaa( journalistes, analystes ,experts en tt genre) qui clament encore la deosite du hezb,,,,,,, qui se font l'insigne deshonneur de ne meme pas se donner la peine de -revoir - un peu leur aveuglement

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LE PIEGE A EVITER !

Lebinlon

las SEULE grande realisation est celle de l’armée Libanaise. le sieur Nasrallah a lui-meme reconnu que peu de combats ont été menés par sa formation contre el-Nosra au Liban et que ces derniers n'avaient qu'une centaine de combattants a Ersal. Le tout s'est soldé par un échange de prisonniers que je dois reconnaître assez civilisé.
Par contre il faudra repasser un autre jour pour la "resistance" et les "victoires divines". La c'est plutôt le jour des "salades", du "vent" et du "fiel".
c'est en fait ca la vrai triptyque du Hezbollah dans cette bataille.

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

Macroéconomie

Plus d'un million de pauvres

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants