X

Économie

Les coupes budgétaires vont retarder le déploiement de la fibre optique, annonce Ogero

Télécoms
K. O. | OLJ
12/08/2017

Le directeur général d'Ogero, Imad Kreidieh, a expliqué hier à L'Orient-Le Jour qu'une éventuelle réduction du budget alloué en 2017 à la loi-programme pour le développement de la fibre optique retarderait le délai d'exécution du projet. Suite à un accord avec le ministère des Télécoms, la commission des Finances et du Budget, en charge de l'examen du projet de loi des finances pour 2017 depuis plusieurs mois, prévoit de réduire de 151 milliards de livres (100 millions de dollars) le budget dédié à la loi-programme en 2017. Ce dernier devrait ainsi totaliser 75 milliards de livres (50 millions de dollars). Le ministère des Télécoms évalue le coût total de la loi-programme à 450 milliards de livres (environ 298 millions de dollars).
« Il ne s'agit pas de réduire le budget global dédié au programme de développement de la fibre optique, mais de revoir à la baisse le déboursement initial du projet. Certains investissements seront ainsi différés sur les années à venir », a précisé M. Kreidieh. « Cela aura donc un impact sur la durée d'exécution du projet, qui était initialement estimée entre 30 et 48 mois, et qui est désormais fixée à 60 mois », a-t-il poursuivi. « Il se peut que nous ayons surestimé comme sous-estimé les besoins en investissements du projet, mais nous ne pouvons avoir une idée plus claire là-dessus qu'une fois les travaux entamés », a toutefois concédé M. Kreidieh.
La commission des Finances souhaite réaliser 1 000 milliards de livres (663 millions de dollars) de réductions budgétaires en 2017 sur des dépenses publiques totales, estimées à 15,7 milliards de dollars, afin de limiter l'impact du coût du relèvement de la grille des salaires (793,1 millions de dollars) sur le déficit public. Pour être effectives, ces réductions budgétaires doivent encore être adoptées en session plénière, lors du vote du projet de budget de 2017.

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

« La modération » de Saad Hariri et « l’extrémisme » de ses rivaux

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.