X

Liban

L’armée « activement passive »

OLJ
22/07/2017

Il n'y a aucune indication officielle d'une implication de l'armée dans l'opération d'hier, bien que l'un des deux axes à partir desquels l'offensive du Hezbollah a été lancée, celui de la plaine de Rahwé, soit situé en territoire libanais, à proximité des positions de la troupe.
Pourtant, la « passivité » de l'armée n'est qu'apparente, assurent des experts militaires indépendants. Sa tâche – non déclarée – est en effet double : verrouiller la ligne qu'elle contrôle et empêcher les combattants de Fateh el-Cham (ex-Front al-Nosra) de refluer vers les zones habitées, d'une part, et quadriller, d'autre part, les camps dispersés à l'intérieur de l'agglomération de Ersal, pour protéger les arrières des combattants du Hezbollah et empêcher qu'ils soient pris à revers.
En un sens, soulignent les observateurs, le raid de l'armée sur deux des camps de Ersal, voici trois semaines (30 juin), était une sorte d'opération préventive, destinée à forcer les taupes jihadistes tapies dans ces camps à se manifester. Opération réussie, puisque le raid a notamment permis l'élimination de cinq kamikazes de ce front.

Rôle humanitaire
Le rôle joué par l'armée est également humanitaire. C'est ainsi que le commandement militaire a indiqué hier avoir « autorisé à un groupe de femmes et d'enfants venus d'un camp (de réfugiés) proche des positions des groupes armés à entrer dans la localité de Ersal ».
Près de 45 000 réfugiés syriens enregistrés auprès de l'ONU vivent dans la localité de Ersal, mais les autorités libanaises estiment que ce chiffre est bien en deçà de la réalité.

Le CICR préparé
Le chef du Comité international de la Croix-Rouge au Liban, Christophe Martin, a indiqué de son côté à l'AFP que le CICR était préparé pour tout éventuel afflux de blessés du jurd de Ersal vers la localité. « Nous soutenons deux hôpitaux à Ersal et nous leur avons fourni plus de médicaments et de matériel chirurgical car leurs ressources sont limitées », a-t-il déclaré.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

AIGLEPERçANT

Excellente coopération face à l'urgence d'éradiquer .

Argumentum baculinum ..

Yves Prevost

L'armée libanaise n'a, bien sûr, aucun moyen d'empêcher le Hezbollah de mener SA guerre, mais il serait scandaleux qu'elle coopère avec une milice illégale.

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Cana, 23 ans après, le souvenir et les leçons

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.