Rechercher
Rechercher

À La Une - Justice

Au Koweït, peine de mort commuée en perpétuité pour un membre du Hezbollah

L'an dernier, les juges avaient estimé que Hassan Abdelhadi Ali était "le cerveau d'un groupe" de 26 personnes de confession chiite accusées de liens avec l'Iran et de la planification d'attentats dans l'émirat sunnite.

La Cour suprême du Koweït a commué dimanche en perpétuité la peine de mort prononcée contre un Koweïtien de confession chiite reconnu coupable d'avoir formé une cellule pro-iranienne et d'avoir planifié des attentats. Photo d'archives AFP/Mahmoud Zayyat

La Cour suprême du Koweït a commué dimanche en perpétuité la peine de mort prononcée contre un Koweïtien de confession chiite reconnu coupable d'avoir formé une cellule pro-iranienne et d'avoir planifié des attentats.

Hassan Abdelhadi Ali avait été condamné l'an dernier en première instance à la peine capitale, confirmée ensuite en appel. Les juges avaient estimé qu'il était "le cerveau d'un groupe" de 26 personnes de confession chiite accusées de liens avec l'Iran et de la planification d'attentats dans l'émirat sunnite.

Les membres du groupe ont été accusés d'avoir disposé, dans des caches, de nombreuses armes, explosifs et munitions.

Hassan Abdelhadi Ali a été reconnu coupable d'avoir été membre du mouvement chiite libanais Hezbollah depuis 1996 et d'avoir introduit dans l'émirat en contrebande de grandes quantités d'armes et d'explosifs depuis l'Iran.
La Cour suprême, dont les jugements sont sans appel, a également condamné 20 membres du groupe à des peines de 5 à 15 ans de prison. Elle en a acquitté deux autres.
Elle n'a pas examiné les cas des trois derniers membres de la cellule, toujours en fuite.

Parmi eux, figure un Iranien, Abdelreda Haider, condamné à mort par contumace par un tribunal koweïtien de première instance.
Cet Iranien était accusé d'avoir recruté les 22 Koweïtiens membres du groupe et organisé leur séjour au Liban où ils avaient été formés au maniement des armes dans un camp militaire du Hezbollah.

Les accusés, présents à la barre, avaient rejeté les accusations et affirmé que leurs aveux leur avaient été extorqués sous la torture.
L'Iran avait nié tout lien avec le groupe.

Les chiites représentent environ le tiers des 1,35 million de Koweïtiens.

 

Pour mémoire

Au Koweït, peine de mort confirmée en appel pour un membre du Hezbollah

Une Emiratie condamnée à 10 ans de prison pour espionnage au profit du Hezbollah

Émirats: six mois de prison pour trois Libanais jugés pour liens avec le Hezbollah

Le Koweït expulse 60 Libanais pour liens présumés avec le Hezbollah

16 Libanais expulsés du Koweït, selon « al-Qabas »

Le Koweït expulse 14 Libanais et Irakiens pour liens avec Hezbollah

Au Koweït, 24 personnes "liées à l'Iran et au Hezbollah" inculpées pour préparation d'attaques

 

Lire aussi

L'Arabie saoudite et ses alliés publient une liste de "terroristes" soutenus par le Qatar

La Cour suprême du Koweït a commué dimanche en perpétuité la peine de mort prononcée contre un Koweïtien de confession chiite reconnu coupable d'avoir formé une cellule pro-iranienne et d'avoir planifié des attentats.
Hassan Abdelhadi Ali avait été condamné l'an dernier en première instance à la peine capitale, confirmée ensuite en appel. Les juges avaient estimé qu'il était "le...
commentaires (1)

Du pipeau à l'eau de rose jaune.

FRIK-A-FRAK

16 h 32, le 18 juin 2017

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Du pipeau à l'eau de rose jaune.

    FRIK-A-FRAK

    16 h 32, le 18 juin 2017

Retour en haut