Dernières Infos

Brésil: un ex-gouverneur de Rio condamné à 14 ans de prison

AFP
13/06/2017

L'ex-gouverneur de l'État de Rio de Janeiro Sergio Cabral a été condamné mardi à 14 ans et deux mois de prison par le juge Sergio Moro, en charge de l'opération "Lavage-Express", enquête ayant révélé le méga-scandale de corruption qui secoue le Brésil.

Interpellé en novembre 2016, M. Cabral, 54 ans, est incarcéré depuis dans une prison de Rio. Il est visé par neuf autres procédures judiciaires.
Cette première condamnation porte sur des faits de corruption passive et blanchiment d'argent liés à des pots-de-vins reçus en 2008 de la part de l'entreprise de bâtiment Andrade Gutierrez, responsable des travaux de la raffinerie Comperj, dans le nord de l'État de Rio.
Mais le juge Moro a expliqué que "les faits reconnus dans cette sentence s'intègrent dans un contexte plus large d'infractions commises de façon systématique par l'ex-gouverneur et ses associés".

Le magistrat a souligné que l'exemple du Comperj renforçait les soupçons selon lesquels le réseau de corruption dirigé par M. Cabral prévoyait le détournement "d'un pourcentage sur tous les travaux publics" effectués dans l'État de Rio
Selon les procureurs en charge de l'affaire, chaque marché public suivait la "règle des 5%", reversés sous forme de pots-de-vins, y compris lors de la rénovation du mythique stade Maracana pour le Mondial-2014.

Deux proches collaborateurs de Sergio Cabral ont été condamnés à des peines de prison, mais son épouse, Adriana Ancelmo, a été acquittée pour manque de preuve. Elle avait été incarcérée en décembre, avant de bénéficier fin mars d'une libération conditionnelle pour attendre son jugement en résidence surveillée.

Les révélations de corruption à grande échelle impliquant M. Cabral ont profondément choqué l'opinion. Les détournements de fonds ont directement affecté les finances publiques de l'État de Rio, qui se trouve aujourd'hui au bord de la faillite. En mars, une partie de cet argent sale rapatrié de comptes à l'étranger avait permis de payer près de 150.000 retraités de la fonction publique.

Membre du PMDB (centre-droit), parti du président Michel Temer, Sergio Cabral a été gouverneur de Rio de 2007 à 2014. A l'époque, il était aussi soutenu par l'ancien président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva (2003-2010). L'ex-gouverneur et ses proches étaient connus pour leur style de vie flamboyant.
Selon des témoignages recueillis par le procureur, il aurait acheté des quantités de bijoux et autres articles de luxe avec l'argent détourné, qui aurait même servi à payer un stage d'équitation pour un des ses fils.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué