Le billet de Gaby NASR

Scalpel à tarte

Billet
Gaby NASR | OLJ
09/06/2017

Au fil des ans, force est de constater que la classe politique n'a plus l'exclusivité de la déliquescence avancée. Dans un Liban qui fout le camp en pièces détachées communautaires, sociales, syndicales, voire professionnelles, la décrépitude ratisse large et surdéveloppe le sous-développement ambiant.

Le nec plus ultra en ces temps fabuleux est d'inviter en ville l'un des quelques charcutiers de la chirurgie esthétique qui se partagent le marché local des bimbos aux pare-chocs caoutchoutés, aux lèvres siliconées et à la façade botoxée! Un monde d'élégance et de raffinement fait de yachts people, strass, fumigènes et feux d'artifice à 1 000 dollars l'étincelle !

Faut voir la foultitude de convives s'exciter à la vue du beauty doctor : rien que du beau linge, une liste d'invités pompée de l'Association des banques et de la Chambre du commerce et de l'industrie, des fortunes sur lesquelles le soleil ne se couche jamais... Normal, le bonhomme aux doigts magiques ne fait ses relations publiques que dans les pince-fesses des riches. D'ailleurs dans les photos, il s'arrange toujours pour être entouré de ses ex-patientes, toutes maquillées comme un camion 4 x 4 neuf, faux cils en suspension, fausses dents rutilantes, la crinière en pièce montée façon choucroute, malaxée par le coiffeur plouc du quartier. Certaines sont même sapées de paillettes clignotantes et enduites de leurs peintures de guerre par-dessus un superbe collier kitsch dégoulinant de toc. Pourquoi faire simple quand on peut faire épais?

Avant que notre ami ne commence à ouvrir la bouche pour raconter dans le détail le dernier tirage de peau d'une dondon plastifiée des narines jusqu'à la raie des fesses, voilà que débarque brusquement la concurrence, en la personne d'un autre marmiton de la chair déglinguée. Lui est arrivé dans sa chignole de milliardaire, avec tout le confort à bord : tableau en marbre et merisier, pare-chocs plaqués or, sièges en croco de Namibie et tout le tintouin.

Baguette magique ! La horde des façades ravalées délaisse le premier quinquin pour s'agglutiner autour du second. Comme quoi les mouches peuvent changer d'âne à tout instant. En Chine, il y avait jadis l'empire du Milieu. Au Liban, visiblement, c'est le milieu qui empire.

 

gabynasr@lorientlejour.com

À la une

Retour à la page "Billet"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Michele Aoun

HAAAAAAAAAA! J'ai adore le tout mais surtout ce passage: " toutes maquillées comme un camion 4 x 4 neuf"!!!

Saliba Nouhad

Amusant, Mr Nasr que votre parodie de ce phénomène social de poupées siliconees, entourées de leur magicien charcutier nous rappelle la mort de patiente tout récemment dans des circonstances douteuses sous le scalpel de l'un d'eux!
On fut choqué, scandalisé, demandé des comptes, et, comme par hasard, on n'en parle plus, ces clowns se font couvrir par leurs bonnes relations dans les pince-fesses des riches, pas de comptes à rendre, et le cirque continue...
À quand la prochaine victime?

M.V.

Excellent ! M.Gaby le Magnifique ...! tout est dit... !avec humour précis et corrosif ...quoique.., il y a quelque par un abus de confiance ... je présente donc, mes humbles excuses ...aux mouches ..qui sont tout de même mal traitées dans ce billet ...

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

FORMIDABLE GABY NASR COMME TOUJOURS... JE RIS EN VOUS LISANT MAIS DE BON COEUR... TOUT EST RETOUCHE... CHEZ CERTAINES MEME LE MA BENOU BENOU !!!

Paul-René Safa

Hilarant! Super article!!!
A mon tour, cher Monsieur Nasr, je vais, avec votre permission, le diffuser sans modération.

LA TABLE RONDE

HAHAHAHAHA HAHAHAHAHA. .....

AVEC votre permission Gaby , j'ai photocopié cet article , plastifié et placardé au dessus de mon lit pour que tous les matins au réveil je prenne ma dose de rire , paraît il ça prolonge la vie , que de rire de si bon coeur .

Hahahahah. .....

Dernières infos

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué