Dernières Infos

Détenus en grève de la faim: les Palestiniens veulent sensibiliser Trump

AFP
21/05/2017

Les Palestiniens entendent sensibiliser le président américain Donald Trump à la question des prisonniers en grève de la faim dans les prisons israéliennes, lors de sa visite à Bethléem, ont indiqué responsables et militants dimanche à l'AFP.
Des centaines de Palestiniens en seront à leur 37e jour de grève de la faim quand M. Trump rencontrera mardi à Bethléem en Cisjordanie occupée, le président palestinien Mahmoud Abbas. Certains refusent même d'avaler de l'eau depuis plusieurs jours, disent leurs soutiens.
La mobilisation en leur faveur a provoqué plusieurs grèves et de nombreuses manifestations qui ont souvent dégénéré en heurts. Deux Palestiniens ont été tués, l'un par des soldats, l'autre par un colon israélien, tandis que des dizaines d'autres ont été blessés en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.
La mobilisation doit franchir un nouveau cap lundi avec un appel à la grève générale dans l'ensemble des Territoires palestiniens ainsi que parmi les Arabes Israéliens, disent les supporteurs des prisonniers.
A Bethléem, les militants ont annoncé qu'ils déploieraient mardi trois banderoles écrites en anglais à l'adresse de M. Trump, de sa femme Melania et de sa fille Ivanka, qui l'accompagnent.
Elles rappellent que "les grévistes veulent seulement un téléphone public pour appeler leur famille", "un droit de visite de 90 minutes et pas seulement 45 minutes" et "le droit de prendre une photo en famille tous les trois mois", a indiqué à l'AFP Adel Sabaaneh, qui a diffusé ces messages sur Twitter. "Nous espérons que M. Trump fera pression sur Israël pour accéder aux demandes des grévistes".
Amine Choumane, qui dirige une association de soutien aux prisonniers et ex-détenus palestiniens, a dit espérer que le dossier occuperait une grande place dans les discussions Abbas-Trump "car il est important aux yeux de la rue palestinienne".
Hossam Zomlot, un conseiller du président palestinien, a indiqué à l'AFP que "toutes les questions fondamentales seront sur la table des discussions" entre MM. Abbas et Trump. Les Palestiniens ont "informé l'administration américaine des détails de cette grève depuis son premier jour".
Actuellement, 6.500 Palestiniens sont détenus dans les prisons israéliennes, selon le Club des prisonniers palestinien, l'ONG qui fait autorité dans les Territoires occupés sur la question des détenus.

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.