Dernières Infos

L'armée libanaise cible des cadres jihadistes de l'EI à la frontière syrienne

Liban
OLJ
17/05/2017

L'armée libanaise bombardait à l'artillerie lourde, mercredi en soirée, des positions jihadistes sur les hauteurs de Ersal, Ras Baalbeck et Qaa, toutes situées à la frontière avec la Syrie, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

Des hélicoptères et des avions de surveillance de l'armée libanaise ont également pris part à cette opération. Un véhicule transportant des cadres de l'organisation terroriste a été touché, mais l'Ani ne fournit aucune information sur le bilan de ces frappes.

Ersal a été le théâtre de violents affrontements en 2014 entre l'armée et les jihadistes, venus principalement de Syrie. Depuis, des affrontements réguliers opposent les éléments extrémistes à l'armée libanaise et au Hezbollah, dans certains cas.

Ras Baalbeck, bourgade chrétienne de la région, connaît pour sa part des pics de tension causés par le conflit syrien. Les extrémistes tentent souvent de s'infiltrer dans le village, mais ils ont jusque-là été repoussés par l'armée. Le 27 juin dernier, Qaa, une autre localité chrétienne située à la frontière syrienne, avait été la cible de huit attentats-suicide qui avaient fait treize morts, dont huit kamikazes, et 28 blessés.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué